*¤* Mythes of Tales - RP *¤*

~ Anciennement un Forum RP sur le jeu Tales of Symphonia ~
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [~ Connected Fates ~][Pv: Irius]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Moyashi Gin'iro
Mage
Mage
avatar

Féminin
Nombre de messages : 131
Age : 28
Race : Ninja
Sort Avec : Célibataire...
Date d'inscription : 04/06/2009

Votre perso
Age de votre perso en RP: 20
Elément: ténèbres
Description de vos techniques:

MessageSujet: [~ Connected Fates ~][Pv: Irius]   Mar 21 Déc - 1:40

Les rayons du soleil étaient rudes, très rudes, et aucune brise ne venait adoucir cette chaleur pesante. Marchant lourdement, la respiration telle un râle, Moyashi déambulait encore et encore dans les ruines où elle avait connu la souffrance. Que faisait-elle ici ? Elle même ne n'en savait rien. Ainsi, elle se revoyait faire le chemin qu'elle avait emprunté la première fois qu'elle avait pénétré dans ce temple maudit. Des allées, du sable, beaucoup trop de sable à son goût d'ailleurs... S'y mouvoir était une vraie torture, et si elle continuait ainsi, elle finirait par mourir avant de trouver la fleur... Oui, la fleur, c'était pour cette raison qu'elle était venue. Sans elle, elle n'était rien, sans elle, son voyage allait prendre fin.

Pourtant, ce ne fut pas une fleur que rencontra que la ninja dans un cul de sac. Mais elle-même âgée d'une dizaine d'année. Le regard vide mais le sourire aux lèvres elle ne cessait de répéter qu'il allait l'aider, qu'il était ici... Qu'il était indispensable.

Soudain, une douleur vint terrasser la jeune femme . Se laissant tomber à terre, elle vit alors le décor changer de tout au tout, et l'image d'un archer souffrant le martyr prit alors place dans son esprit.

Irius.

« AAAAAAAAAAAAAAAAAAHHHHHHHHHHHHHH! »

Poussant un hurlement des plus terrifiants, Moyashi Gin'iro se réveilla brusquement. La respiration saccadée, rythmée par une toux incessante, elle se leva en tremblant et s'accouda à l'armoire la plus proche. Le visage ruisselant de sueur, elle prit une petite bouteille et en avala le contenu d'un coup sec. Tentant tant bien que mal de se calmer, elle se forçait à inspirer et expirer lentement. Les yeux fermés, elle essayait d'effacer les images qui venaient de la torturer...

Mais en vain. Cela faisait maintenant deux semaines que la jeune femme faisait un cauchemar qui était lié à l'archer qui portait le nom d'Irius et plus rien ne semblait pouvoir éradiquer ses songes de son esprit.

Déjà bouleversée depuis un long moment à cause de ses pensées étranges pour le jeune homme, la Ninja arrivait le moins en moins à se comprendre. Elle qui était si froide, si solitaire, si... associable, comment pouvait-elle y penser à chaque instant? Peut être à cause de la situation dans laquelle elle l'avait quitté... et peut être à cause de ces paroles qu'elle avait entendu dans les ruines...

« Pourquoi...? Pourquoi...lui? »

Un chuchotement, à peine audible été sorti de sa bouche. Elle ne comprenait pas. Pourquoi ses rêves étaient entièrement liés à lui ?

Se laissant retomber sur son lit, Moyashi contempla le plafond de l'auberge de Flanoir de ses yeux rongés par la fatigue. Préférant cette vision à celle de la neige qui tombait en abondance à l'extérieur, la jeune femme resta immobile, ferma les yeux et retraça le chemin qu'elle avait parcouru depuis son départ de Palmacosta. Finalement, sa rencontre avec le jeune Akaito avait porté ses fruits et c'était grâce à lui qu'elle avait obtenu le nom d'un des plus grand médecin du monde dans lequel elle vivait. Malheureusement, elle avait du passer par Meltokio afin d'avoir le certitude que l'homme qu'elle cherchait était le bon... La certitude, elle l'avait eue, mais en mettant sa vie en danger.

En effet, une attaque avait été menée par le Cruxis, et elle s'était retrouvée en plein coeur du conflit. La fuite ne fut pas simple, et c'est non sans prendre quelques coups que la jeune Ninja s'en était sortie...

A présent, elle se trouvait à Flanoir. La ville glacée dans laquelle se trouvait l'homme qui allait sans doute trouver un remède à sa maladie. Bien que l'homme habitait dans les hauteurs, la jeune femme était heureuse. La neige n'était pas une chose qu'elle appréciait mais pour atteindre son objectif, elle était prête à l'affronter... même fatiguée et usée par une suite de combats incessants.

A ces pensées plus ou moins réconfortantes, Moyashi commença à s'assoupir le sourire aux lèvres en espérant que cette fois-ci, le pays des songes serait plus clément avec elle.


*********


Du soleil. C'était rare de le voir percer les nuages du ciel de Flanoir, et pourtant c'était bien grâce à sa lumière bienfaitrice que la jeune endormie se réveilla. S'étirant lentement, cette dernière mit un temps avant d'ouvrir les yeux. Le sommeil dans lequel elle baignait quelques minutes auparavant était si bon qu'elle n'aurait jamais voulu en sortir. Cela faisait tellement longtemps qu'elle ne s'était pas rendormie comme cela qu'elle en voulait presque à l'astre brûlant d'avoir montrer le bout de son nez.

La mine légèrement boudeuse, la jeune femme coiffa alors sa chevelure d'un blanc immaculé et s'habilla chaudement afin d'affronter le froid glacial qui allait lui écorcher la peau. Avalant un morceau afin de reprendre des forces suite à la nuit qu'elle avait passée, Moyashi s'équipa de Yamiyo, ainsi que de la petite gourde qu'elle venait de remplir... Contemplant son visage dans le miroir, elle fut surprise de voir qu'elle paraissait plus en forme que la veille en dépit de ses cauchemars. Les cernes de son visage s'estompaient lentement, et le fait de porter les cheveux détachés lui donnait une toute autre allure... Mais sa peau d'un blanc blafard, reflétant la présence de la maladie, ne la quittait jamais et cela lui donnait toujours l'impression d'être une personne fragile sans aucune compétences. Chose qu'elle détestait par dessus tout.

Lâchant un soupir entre l'exaspération et la tristesse, la ninja commença alors son périple qui allait la mener dans les sommets.

Le village ne lui posa pas problème, au contraire, les gens déambulaient dans les rues, et le froid n'était pas aussi rude que prévu. Le problème arriva réellement lors de l'ascension. Le ciel s'était couvert en un rien de temps et la neige était tombée en abondance. Intempérie qui posa un réel problème à Moyashi qui n'avait pas l'habitude. Entre l'altitude et sa petite déficience de santé, le souffle commençait à lui manquer et la toux suivit rapidement. Commençant à jurer, la Ninja sortit la petite fiole de la poche et en avala le contenu. Elle aurait tant aimé s'en servir plus tard que l'énervement commença à s'emparer d'elle. La journée avait tellement bien commencé... Pourquoi le sort s'acharnait contre elle? Sortant Yamiyo afin de trancher quiconque se dresserait sur son chemin, la jeune fille se calma lorsque ses yeux distinguèrent une maison non loin du point où elle se trouvait. Le souffle coupé par la vision qu'elle attendait depuis si longtemps, Moya' laissa tomber sa fidèle lame dans la neige et fonça droit vers l'endroit où résidait celui qui l'avait aidé étant petite. Jamais de sa vie elle avait couru aussi vite, le sourire illuminant son visage, elle s'approchait de plus en plus de ce qui pouvait être la solution à tous ses problèmes. Mais au fur et à mesure que l'écart se réduisait, la jeune femme perdait en vitesse. En effet, il n'y avait aucune lumière dans la maison, et la porte était entrouverte. Montant sur le perron, la ninja voulut sortir son arme, mais elle se rappela soudain qu'elle se trouvait à une centaine de mètres dans la neige.

« Tsss. L'idiote. »

Il lui restait toujours son invocation, et même si elle refusait de l'utiliser, cela la poussa à entrer dans la maison... Vide, les meubles jonchant sur le sol, on aurait dit qu'un combat s'était déroulé à l'intérieur de la pièce. Avançant comme si elle marchait sur des oeufs, Moyashi faisait attention à tout les détails... même aux plus infimes... Aussi silencieuse qu'un félin, elle arpenta toute la maison, des chambres jusqu'au laboratoire en ruine... Ramassant tous les papiers qu'il restait pour les placer dans diverses poches, la jeune femme fut interrompue dans son acte par des voix qui résonnaient au loin. Prise de panique mais ne laissant pas la peur l'envahir, elle se précipita près d'une fenêtre afin de distinguer les nouveaux arrivants.

Ressemblant étrangement aux hommes qui l'avaient traquée dans les ruines, Moyashi n'hésita pas un instant et sortit de la maison par la porte de derrière. Une immense forêt de pins se dressait devant elle, et la fuite allait se révéler être une chose simple. Mais quelque chose l'empêchait de courir au loin...

« Merde! »

Tapant du poing contre la porte, la ninja se souvint qu'elle avait laissé Yamiyo dans la neige juste à l'endroit où les hommes se trouvaient. Quelle idiote! Pourquoi s'était elle laissée submerger par la joie au point de délaisser sa fidèle amie?

« Tsss... »

Tapie dans l'ombre, elle fit alors le tour de la maison en prenant garde de ne pas se faire repérer. Se souvenant exactement de l'endroit où la lame était posée, Moyashi attendit que tous les hommes entrent dans la maison pour courir à pleine vitesse. Le corps en avant, le regard perçant, la jeune femme arriva au niveau de son arme et la saisit avec grâce. Continuant de courir, elle entendit alors les hommes pousser un hurlement, acte qui lui fit redoubler de vitesse. Esquivant les arbres ainsi que les nombreux obstacles qui se dressaient devant elle, sa course prit tout de même fin à cause d'un blizzard givrant qui vint s'interposer. Contrainte de se stopper, elle s'abrita alors dans une grotte qu'elle avait repérée durant son ascension. Le corps trempé, la toux la faisant se courber à chaque seconde, la ninja s'affaissa contre la paroi rugueuse et se laissa glisser lentement. Ses poumons semblait s'embraser... Encore une fois, elle saisit la petite fiole d'un bleu nacre et elle finit d'en boire le contenu... Bien qu'elle aurait préféré en garder au cas où les hommes tomberaient sur elle, elle ne pouvait pas se laisser mourir telle une loque dans une grotte sombre... Pas encore.

Ses crises diminuant, un léger sourire commença à illuminer le visage de la jeune femme. Saisissant alors les notes qu'elle s'était appropriées, elle déchanta rapidement lorsqu'elle s'aperçut que quelque chose ou quelqu'un l'observait... C'est vrai.. Et elle n'avait pas fait attention, mais de la lumière semblait émaner du fond de la grotte... Les notes du médecin en main, Moyashi décida d'attendre que la chose en question pointe le bout de son nez. Si c'était un animal, le fait de rester en retrait n'allait pas lui porter préjudice. Mais si c'était un homme, un combat pouvait se déclencher, et elle allait devoir se battre encore une fois.

Chose qu'elle ne désirait pas faire malgré son tempérament de guerrière acharnée...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Irius
Mage
Mage
avatar

Masculin
Nombre de messages : 238
Age : 27
Race : Demi-Humain Demi-Ange
Métier : Rôdeur
Sort Avec : Célibataire...
Date d'inscription : 30/04/2009

Votre perso
Age de votre perso en RP: 20
Elément: Maitre du vent. Un peu de l'eau.
Description de vos techniques:

MessageSujet: Re: [~ Connected Fates ~][Pv: Irius]   Mar 21 Déc - 10:49

L'arrivée dans la grotte fut une bénédiction pour moi qui ressemblait plus à un bonhomme de neige qu'à un être vivant avant d'y être entré. La marche du matin avait pourtant été d'une sensation agréable. Un peu de soleil qui rayonnait sur les montagnes et sur mon visage, la neige qui, à quelques minutes près, avait stoppé tout mouvement craintif ou même agressif. Mais surtout, qui nous promettait de voir parfaitement la direction pour s'éloigner le plus vite possible de Meltokio. Un endroit dangereux qui m'avait fait office de terrain de jeu psychologique jusqu'à l'arriver du maitre des Anges. Malgré les quelques difficultés à devoir me battre contre une dizaine d'anges plus coriaces les uns que les autres pour simplement se venger de leur manque de cervelle, j'avais réussi à me concentrer assez fort pour me téléporter un peu plus loin.

Le gros hic dans ce sort fut le manque de temps pour connaitre ma destination. Ma concentration n'avait pas été à la hauteur de mes attentes, surtout lorsque j'avais mis toute ma vie en jeu devant ce simple sort. Encore quelques secondes de plus et j'allais me faire entourer de tous bords tout côté par une multitude d'anges qui arrivaient de partout. Dès que le sort fut activé, je ne pus me demander pourquoi tout avait changé autour de moi. De la foutue neige partout avec des montagnes et un froid énorme, je me suis mis à geler en un rien de temps, n'ayant pas l'équipement pour vivre en montagne. Je ne pus faire qu'une seule chose, marché dans un sens et espérer rencontré quelqu'un qui pourrait m'indiquer un chemin pou

C'est durant la soirée que la tempête s'était levé, m'obligeant à me terrer à l'intérieur d'une grotte qui semblait abandonner. Oubliant tous les dangers que pouvait offrir l'intérieur de cette caverne, je me suis enfoncé tête première pour ne pas rester coincé dans quelques mètres de neige et de froid. La caverne était profonde, mais ce qui me surpris le plus fut de voir qu'il restait des restants de bois à côté de quelques-uns carbonisés. La chance venait de tournée en ma faveur, j'avais maintenant de quoi faire un feu. Pas besoin de s'entêter pour aller en chercher, tout allait maintenant se jouer sur le temps qu'allait prendre cette tempête. Je pus allumer le feu avec une technique que j'avais appris enfant dans la forêt. Frotter deux bouts de bois ensemble et souffler, tel un scout. Le feu allumé, j'ai pris le temps de déposer mes affaires dans un coin avant de m'endormir de sommeil.


----------------------------------------------------

Le lendemain, ce fut un réveil assez faible qui me mit de mauvaise humeur, le feu éteint et le froid venant s'installer dans la grotte. D'un simple coup de main, un cercle vert s'activa sous moi et le feu se ralluma rapidement. La seule bonne chose qui venait de m'arriver en cette soirée de malheur fut que j'avais repris mes pouvoirs et mon mana. J'ai essayé de me lever pour recommencer le voyage, mes pieds étaient totalement gelés et tremblaient légèrement. N'en pouvant plus, je me suis réchauffé les pieds rapidement en augmentant la flamme avec le vent. Lorsque je put de nouveau marcher, je pris mon sac à dos et commençai à partir en direction de la sortie.

Chose facile à faire, mais plus dure lorsqu'on voit une personne qui semblait être une humaine. La grotte était trop sombre pour voir le visage de mon invité de marque ce qui me fit réfléchir à une solution. Après quelques secondes d'attentes, une idée me vint en tête, il fallait que je la capture vivante. Elle était surement une espionne de Mithos qui me cherchait pour m'éliminer et connaitre les endroits à ne pas aller serait un avantage pour moi, le temps de reprendre des forces. Je me suis résilié à concentrer ma magie sur un sort de vent qui allait être utilisé comme un sort de prison de vent.


Vent, viens à mon appel et appui ma démarche pour ainsi battre mon ennemi.

Le sort fila à toute vitesse en direction de mon adversaire, jusqu'au dernier moment où je put voir son visage... Ma surprise fut grande, que je fus contraint de rapidement détruire mon propre sort pour qu'elle le reçoivent pas en plein visage. Essayant de me clamer à sas vu, je pris un élan de respiration avant de parler d'un air calme, qui devint rapidement de la surprise...

Moyashi... Qu'est-ce que tu fais là.

Je ne pouvais plus bouger, mes pieds ne répondaient plus du tout à cette surprise de taille. Moi qui croyais qu'elle n'allait plus jamais me voir, j'allais être servi. Une guerre entre le bonheur de la revoir et celui du malheur qu'elle allait encore m'apporter des ennuis commença à l'intérieur de moi.

¤°°°¤---->*****+o+o+o+o+o+o+o+o+o+o+o+o+o+o+o+o+o+o+o+o+o+o+o+o+o+o+o+*****<----¤°°°¤
Monsieur, savez-vous ce que c'est que le respect...
Ahhh, désolé, vous êtes humain, vous ne pouvez pas comprendre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Moyashi Gin'iro
Mage
Mage
avatar

Féminin
Nombre de messages : 131
Age : 28
Race : Ninja
Sort Avec : Célibataire...
Date d'inscription : 04/06/2009

Votre perso
Age de votre perso en RP: 20
Elément: ténèbres
Description de vos techniques:

MessageSujet: Re: [~ Connected Fates ~][Pv: Irius]   Mar 21 Déc - 15:30

Les contours se dessinaient peu à peu dans l'obscurité et bientôt, Moyashi allait pouvoir identifier plus ou moins la nature de la chose qui s'approchait d'elle. Les bruits de pas se faisaient de plus en plus bruyants du faits qu'ils résonnaient en écho dans la grotte... C'est ainsi que les suppositions se transformèrent en certitude. Une silhouette grande et fine, la démarche d'un bipède... C'était un homme. Mais à présent, il fallait savoir de quelle race faisait partie celui-ci. Aucune paire d'ailes ne semblait embellir son dos, ce qui rassura plus ou moins la jeune femme qui se trouvait à terre. En effet, elle avait vu les anges passer à l'acte. Ils étaient puissants, bien plus puissants qu'elle...

L'esprit tiraillé par de diverses hypothèses, elle ne bougea pas d'un pouce, les notes dans les mains, et attendit encore un peu... Jusqu'au moment où elle sentit que la personne qui venait vers elle venait de se stopper net. Un silence pesant s'installa alors dans la grotte. Respirant lentement, la mains gauche portée sur la garde de Yamiyo, elle se préparait à attaquer jusqu'au moment où une voix se fit entendre. Les yeux écarquillés, le souffle coupé, elle connaissait cette voix et ne pouvait y croire. Et pourtant, c'était bien lui... C'était son élément, son sort, sa façon de parler...

Complètement abasourdie par sa déduction, Moyashi resta clouée au sol, le visage crispé par la surprise. Le sort fonçait sur elle, et si elle ne bougeait pas, elle finirait blessée par les rafales de vent. Mais alors que tout espoir de retour à la réalité semblait perdu pour la jeune femme, le sort disparut à quelques centimètres de son visage, soufflant sa cascade de cheveux blancs.

Une douce lumière vint alors se glisser dans la grotte, laissant paraître le visage des deux personnes.

Irius. Il se trouvait là, devant elle, l'air aussi surpris qu'elle. Complètement perdue dans ses pensées, la jeune ninja ne savait que dire. C'est donc lui qui prit la parole avant elle. Ainsi donc, il se demandait pourquoi elle était ici, dans cette grotte située loin des grandes villes de ce monde. L'histoire était longue, elle aurait très bien pu lui raconter mais sa nature d'associable la bloquait complètement. De plus, elle ne savait que penser. Cela faisait des jours et des jours qu'elle rêvait de lui, des ruines, et de l'état dans lequel elle l'avait laissé. Comme si le remord avait fini par la hanter, elle qui était si détachée en temps normale. Cette nouvelle rencontre était-elle du au hasard ou était-ce le destin ?

La colère, le soulagement, l'énervement , la surprise... Tout était confus.

Décidant alors de parler à son tour en dépit de l'était de confusion intense, Moyashi resta assise, les papiers entre les mains, toujours figée par la vision de l'archer.

« Irius... Qu'est ce...? »

Elle balbutiait, trop déboussolée pour construire une phrase grammaticalement correcte. Il allait la prendre pour une faible, encore une fois, et elle ne souhaitait pas lui raconter le pourquoi du comment. Elle était encore en proie à sa maladie, et en deux rencontres, cela faisait la deuxième fois que cela arrivait. Allait-il lui servir le même discours que celui qu'il avait tenu dans les ruines ? Si c'était le cas, elle allait encore s'énerver.

Il ne devait pas savoir ce qu'elle faisait ici. Sa maladie était son fardeau... La chose qui la rendait faible... La source de conflit permanent. De plus, elle ne voulait pas en parler car une question ne cessait de lui trotter dans la tête.

« Comment as-tu survécu?... »

La voix n'avait pas résonné en écho, en contraire, elle avait soufflé cette question avec douceur et froideur. Le fait qu'il soit en vie la rassurait grandement, même si elle ne voulait pas l'admettre, et elle était curieuse de savoir comment il avait atterri dans cette grotte. Les notes du médecin toujours en main, Moyashi décida de rester à terre. Si celui qui la prenait pour une faible désirait se battre, elle révélerait volontiers le défi, même si l'envie n'y était pas car sa petite fiole était vide. C'était une question de fierté. Mais pour l'instant, le plus important pour elle était de savoir ce qu'il s'était passé depuis leur dernière rencontre... Le monde était vaste et le fait de se retrouver avec la personne qui hantait ses nuits l'effrayait légèrement car la probabilité que cela arrive était infime.

Lançant un regard au dehors afin de déceler la moindre chose suspecte, Moya' décida, après une lutte intérieur entre sa fierté et sa politesse, de répondre à la question d'Irius. C'est donc non sans froideur qu'elle fit entendre le doux timbre de sa voix.

« Je suis ici car la personne que je cherche depuis des années habitait dans les hauteurs. »

Habitait, oui, car il n'y habitait plus. D'ailleurs, la jeune femme se demandait s'il était toujours en vie...

« Maintenant, c'est à toi de répondre à ma question.»

Le regard se reportant sur l'archer, le visage de Moyashi ne semblait pas se déformer sous la haine ou la colère. Au contraire, on y lisait la fatigue ainsi que l'agacement. Tout semblait agir contre elle, comme si on lui faisait un croche patte à chaque fois qu'elle était à deux doigts d'atteindre son but. La présence d'Irius, elle ne savait pas quoi en penser... Bon signe ou mauvais signe? Sachant très bien que le jeune homme avait le même caractère qu'elle, cela risquait de mal finir... Mais les paroles qu'elle avait entendu dans les ruines et qui revenaient dans ses rêves lui faisaient dire le contraire... Et si c'était finalement, la chance lui souriait enfin?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Irius
Mage
Mage
avatar

Masculin
Nombre de messages : 238
Age : 27
Race : Demi-Humain Demi-Ange
Métier : Rôdeur
Sort Avec : Célibataire...
Date d'inscription : 30/04/2009

Votre perso
Age de votre perso en RP: 20
Elément: Maitre du vent. Un peu de l'eau.
Description de vos techniques:

MessageSujet: Re: [~ Connected Fates ~][Pv: Irius]   Mar 21 Déc - 17:07

J'ai arrêté de la regarder un instant, l'effet de remettre de l'ordre dans ma tête. Le combat du bien contre le mal qui trottait dans ma tête fut d'une durée presque permanente avant que la raison commença à prendre le dessus. Une raison qui me poussa à réfléchir à ce qui se passait à l'intérieur de moi. Le comment et le pourquoi autant de surprise devant cette femme sur qui l'honneur était son plus grand fardeau. Mes sentiments devant elle m'avaient il permit de changer ma haine envers les humains? Était-il un instant possible de comprendre que sa simple présence me soulageait rien qu'un tout petit peu?

*Baliverne...*

La raison n'avait toujours été ma grande priorité, ma force et jamais, je n'allais laisser de simple sentiment de joie et d'amour prendre le dessus. Une fois que tout fut réglé dans ma tête, je me suis permis de la regarder encore une nouvelle fois. Encore là, ma raison fut bousculé par des sentiments heureux que seul les humains pouvaient comprendre. Une race si faible, si incompréhensible, une race qui sème le chaos à chaque pas qu'ils font en avant. Malgré tous mes efforts pour supprimer le ton heureux de ma voix, un petit ton de bonheur, mais toujours calme avançait au ton de ma voix.

Comment ai-je survécu à quoi ?
Meltokio avec les anges et Mithos ou bien la dernière fois avec l'ange et toi?
Tant de chose s'est passé depuis la dernière fois.
Et pourtant, je suis encore vivant... malgré moi.


Ce qui me surpris le plus, laissant croire à l'intérieur de moi que la jeune Moyashi avait énormément changée, c'était que ses paroles n'étaient pas comme avant. Pas ses paroles, plutôt le ton de sa voix qui était... un peu plus calme, moins froid, plus... comment dire... Bref, il fallait que je sache ce qui se passait avec elle, c'était tout simplement étrange de la voir dans cet état-là.

Et en passant, je trouve que ton visage révèle énormément de fatigue!
Est à cause que tu cherches encore les ennuis ou à cause que tu essaies encore de te surpasser
Quoique je t'aie déjà dit que l'honneur ne devait pas être au-dessus de ta vie.


*Soupir*

Et en plus, tu me parles à l'imparfait de l'homme que tu recherches depuis longtemps.
À quoi bon chercher un homme dans ce lieu, si tu sais qu'il n'est pas là?
Je me demande même si tu n'essayais pas de me retrouver.
Il faut dire que dans ses montagnes, il n'y a pas grand-chose à voir.


*Soupir*

Je me demande bien pourquoi faut-il toujours que je croise ton chemin.
Le monde est vaste et c'est toujours sur toi que je tombe.
Je commence à me demander si...
Nah...


¤°°°¤---->*****+o+o+o+o+o+o+o+o+o+o+o+o+o+o+o+o+o+o+o+o+o+o+o+o+o+o+o+*****<----¤°°°¤
Monsieur, savez-vous ce que c'est que le respect...
Ahhh, désolé, vous êtes humain, vous ne pouvez pas comprendre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Moyashi Gin'iro
Mage
Mage
avatar

Féminin
Nombre de messages : 131
Age : 28
Race : Ninja
Sort Avec : Célibataire...
Date d'inscription : 04/06/2009

Votre perso
Age de votre perso en RP: 20
Elément: ténèbres
Description de vos techniques:

MessageSujet: Re: [~ Connected Fates ~][Pv: Irius]   Mar 21 Déc - 19:43

Perdu. Il n'y avait pas d'autres mots pour décrire l'état d'esprit du jeune Archer. Tout aussi perturbée que Moyashi, il la regardait d'un air assez étrange. D'ailleurs, la jeune femme n'arrivait pas à le cerner... A croire qu'il était exactement dans le même état d'esprit qu'elle. Chose d'autant plus perturbante. Un léger silence suivit alors sa tirade, et ce n'est auprès quelques secondes d'intenses réflexion qu'Irius répondit.

Mithos, les anges, Meltokio... Il s'était passé tellement de choses depuis la fameuse nuit orageuse... Ainsi donc, il avait affronté les anges après s'être enfui cette nuit là. Quelle situation étrange. Ils avaient tout deux, plus ou moins, participé au combat qu'il y avait eu dans la ville et jamais ils ne s'étaient croisés. Les yeux plongés dans ceux de l'archer, elle écoutait attentivement ses paroles. D'ailleurs, celles qui suivirent la concernaient. Bien sûr, la jeune femme aurait pu être surprise de l'analyse minutieuse qu'avait fait le jeune homme en ne l'ayant vu que quelques minutes, mais le connaissant bien, elle resta de marbre face à ses déductions.

Elle était fatiguée, c'était vrai. La journée l'avait épuisée et le fait de voir tout ses espoirs ruinés en quelques secondes l'avait achevée... Que c'était énervant de voir quelqu'un lire en elle facilement. Pourtant, lorsqu'il en exposa les causes possibles, Moyashi resta toujours aussi stoïque. Les ennuis lui tombaient dessus sans qu'elle ne demande rien, et sans un remède plus puissant, elle ne pourrait jamais se surpasser. Certes, il y avait cette question d'honneur, ce pourquoi elle se battait pour trouver la fichue solution qui allait apaiser ses douleurs. Des douleurs qui la rendaient faible et qui pouvait faire tourner un combat à son désavantage à chaque seconde... Elle qui était si douée... Sans cette chose, la vie serait tellement plus simple.

Irius continua alors ses analyses pendant que la ninja continuait de l'écouter calmement, attendant qu'il ait fini son discours parsemé de soupirs afin de riposter. Chose qui se révéla assez difficile car les dires du jeune homme commençaient à être agaçants. L'homme pour qui elle était venue ne vivait plus dans les montagnes... mais elle avait fait la route pour le voir lui, non pour chercher celui qui hantait ses nuits. La colère aurait pu l'envahir à cet instant, mais bizarrement, elle continua de regarder son interlocuteur le visage neutre. C'est vrai que c 'était étrange de se retrouver dans un endroit aussi perdu que les montagnes non loin de Flanoir et on aurait pu penser qu'un des deux avait suivi l'autre. Ce qui n'était pas le cas.

C'est alors qu'il exprima les pensées qu'avait eu la jeune femme quelques instants plus tôt. Pourquoi tombait-il toujours sur elle? Le monde est si vaste, tellement plus vaste depuis la réunification... Pourquoi s'étaient-ils retrouver ici, après les événement qui s'étaient déroulés à Meltokio ? Il se demandait même si...

*Si quoi?*

La question lui brûlait les lèvres et pourtant, elle devait d'abord mettre les choses au clair avec le jeune homme avant de lui demander ce qu'il pensait de cette rencontre étrange. Décidant de se lever, Moyashi rangea alors les notes dans la poche et s'aida du mur pour se hisser sur ses deux jambes aussi molles que du coton. Lâchant un soupir des plus désespérants une fois debout, elle commença à se diriger vers l'archer tout en parlant.

«  En effet, tant de choses se sont passées depuis la dernière fois. »

Sa voix était toujours d'une douceur meurtrière...Et au fur et à mesure qu'elle s'approchait du jeune homme, son ton durcissait.

« Sache une chose, la fatigue ne concerne en aucun cas une histoire de puissance, ou de fierté. Je ne cherche pas les ennuis. Ce sont eux qui me trouvent bien avant.  En ce qui concerne l'homme que je cherche, il était censé vivre non loin de cette caverne. Mais il faut croire que l'ennemi l'a trouvé bien avant moi. D'ailleurs, des hommes ressemblant fortement à ceux qui te cherchaient lors de notre première rencontre se dirigeaient vers la maison à l'abandon. »

Arrivée à la hauteur de l'archer, Moyashi arrêta son visage à quelques centimètres du sien et se mit à parler à voix basse.

« Et loin de moi est l'idée qui est de te chercher Irius. Même si j'avoue... »

Trop loin. Elle avait été trop loin de ses propos et si elle ne s'expliquait pas rapidement, il lui demanderait des explications en lui lançant une réflexion. Soudain prise de colère, Moyashi fit demi tour et se mit à crier. Brisant alors le masque de l'indifférence.

« Espèce d'idiot ! J'ai cru qu'il avait eu ta peau ! »

Tremblante de colère, la jeune femme se laissait littéralement submerger par ses émotions. Le combat dans les ruines, les rencontres qu'elle avait faites, la torture, les cauchemars, l'échec de son voyage à Flanoir... S'en était trop.

« Ksss... Je ne suis pas un exemple de sociabilité, je le conçois. Je suis égoïste, fière, associable !! Mais je reste tout de même un être plus ou moins humain! »

C'était fini. Elle avait vider son sac et même si sa carapace venait d'être percée, elle s'en fichait. Posant la tête contre la paroi gelée du mur de la grotte, Moyashi se calma doucement, son souffle reprenant un rythme normal., une légère toux venant briser le silence.

« Pense ce que tu veux, je m'en fiche. Tu m'as... agacée. »

La froideur était de retour, mais était-elle vraiment réaliste? Jamais de sa vie la jeune femme n'avait éprouvé ce sentiment de " protection" envers d'autres être que sa famille et cela lui faisait peur.

« Pourquoi... Pourquoi... Pourquoi faut-il que j'agisse comme ça avec toi hein? »

Se tapant la tête légèrement contre le mur, elle ne cessait de se rabâcher cette question. Question qu'elle avait d'ailleurs dit tout haut sans vraiment sen rendre compte... Il allait la prendre pour la plus faibles qu'il n'avait jamais vu. Tant pis, elle mettrait sa fierté de côté le temps de quelques minutes, même si c'était pas dans son habitude.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Irius
Mage
Mage
avatar

Masculin
Nombre de messages : 238
Age : 27
Race : Demi-Humain Demi-Ange
Métier : Rôdeur
Sort Avec : Célibataire...
Date d'inscription : 30/04/2009

Votre perso
Age de votre perso en RP: 20
Elément: Maitre du vent. Un peu de l'eau.
Description de vos techniques:

MessageSujet: Re: [~ Connected Fates ~][Pv: Irius]   Mer 29 Déc - 18:31

Premièrement, je ne voulais rien connaitre du passé de Moyashi pour plusieurs raisons. Ce n'est pas que ca n'allait pas me faire réagir, mais seulement que je voulais me protéger un peu. Bien que les humains aient été le dernier de mes soucis, elle avait été la première à avoir ébranlé mon armure. Et même la fissuré ne serait-ce qu'un tout petit bout. Jamais personne ne m'avait jamais mis à l'intérieur une situation aussi indésirable que celle-ci, ce qui me faisait froid dans le dos.

La situation empira lorsqu'elle s'avança vers moi d'un pas rassurant, l'écho de la caverne devint le dernier de mes soucis de même que mon envie de partir pour aller me réchauffer. J'avais extrêmement froid, mais je ne put rien laisser paraître de ce petit désagrément, car mon esprit avait d'autre chose à faire que penser à ces choses existentielles pour le moment, quoique je commence à frissonner un peu n'était pas équipé pour la montagne.

Et c'est ensuite que tout chamboula pour le pire ou le meilleur, je ne savais pas quoi dire. Ses paroles vinrent dans mes oreilles et parurent ne pas vouloir en sortir. Elle semblait s'être inquiétée de moi ce qui fut la touche finale à son assaut psychologique envers ma personne. Était-ce la fin de sa fameuse fierté, quoique je croie qu'elle allait dire le contraire ou du moins, se forcer à dire l'opposé. Elle se vidait... vidait... et vidait tout ce qu'il y avait l'intérieur d'elle, toutes ses émotions qui étaient là depuis quelque temps. C'était une victoire pour moi, une victoire qui me laissa un gout amer dans la bouche...[/i]

J'aurais adoré me moquer de toi en effet avec toutes tes paroles qui me semble ridicule
Mais bizarrement, je trouve que tu as beaucoup plus de force et de courage qu'avant.
Mais pour ce qui est de l'agacement, c'est dur de s'excuser lorsqu'on ne dit que la vérité.


Je repris quelques peu mes esprits après quelques secondes de répit, je ne put faire le vide de ma tête, pourquoi ne pouvais-je pas maintenant rire d'elle? Ma victoire était la seule chose que je voulais créer sur elle, montré ma supériorité sur cette petite égoïste fière. C'était mon but, ma simple raison de l'avoir côtoyé depuis ces quelques temps. Pourquoi avais-je autant de misère à avaler cette victoire, elle qui sembla restée dans ma gorge, comme si j'aie aussi perdu?


« Pourquoi... Pourquoi... Pourquoi faut-il que j'agisse comme ça avec toi hein?

Je n'avais de lui répondre que je suis tombé par terre, le froid était revenu dans mon esprit et mon os, glacé de haut en large, venait de céder à cette ambiance trop pesante pour elles. Je me suis mis à trembler autant les mains que les pieds, ce qui n'allait pas sans dire me créer des problèmes si elle avait dit juste à propos des hommes qui me recherchaient. Surtout qu'elle me sembla si fragile maintenant qu'elle avait vidé son sac de toutes ses émotions. Je ne put que détacher ma cape pour me la mettre autour de moi, ma seule source de chaleur.

Je ne vais pas te demander de m'aider, ce serait contre nature à moi-même.
Car je devrais te rendre l'appareil et c'est ce qui me fait défaut c'est jour-ci.
Alors, laisse moi ici et part si tu ne veux pas que les hommes reviennent te chercher.
Tu as un homme à retrouver... Non?


Un petit sourire apparu sur mon visage avec l'intention qu'elle parte avant que les hommes reviennent et que pour moi, tout allait bien aller. Un faux sourire ou un sourire forcé, dans les deux cas, je ne voulais plus qu'elle soit mêlé à mes histoires encore une fois. Malgré que j'aurais bien aimé qu'elle m'aide vu ma situation.

¤°°°¤---->*****+o+o+o+o+o+o+o+o+o+o+o+o+o+o+o+o+o+o+o+o+o+o+o+o+o+o+o+*****<----¤°°°¤
Monsieur, savez-vous ce que c'est que le respect...
Ahhh, désolé, vous êtes humain, vous ne pouvez pas comprendre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Moyashi Gin'iro
Mage
Mage
avatar

Féminin
Nombre de messages : 131
Age : 28
Race : Ninja
Sort Avec : Célibataire...
Date d'inscription : 04/06/2009

Votre perso
Age de votre perso en RP: 20
Elément: ténèbres
Description de vos techniques:

MessageSujet: Re: [~ Connected Fates ~][Pv: Irius]   Jeu 6 Jan - 21:07

[HRP: Désolée pour le retard ><" Période d'exam en cours]


Il fallut du temps à Moyashi pour comprendre ce que son interlocuteur avait glissé entre ses deux tirades... Elle n'en croyait pas ses oreilles, même après quelques secondes de réflexion. Lui, si impétueux, si fier, refusait de la rabaisser plus bas que terre après ses paroles aussi « ridicules ». De plus, quelque chose semblait le bloquer, tout comme elle, car même s'il était risible, il ne se montrait pas aussi froid qu'elle. D'ailleurs, il semblait étonné car la jeune femme paraissait plus forte et plus courageuse que lors de leur dernière rencontre. Toujours le front collé contre le mur glacé, la ninja laissa échapper un petit rire ironique. Est ce qu'il se fichait d'elle ? Ou alors était-ce elle qui avait mal entendu?

Désireuse de savoir si son esprit commençait à lui jouer des tours ou non, Moyashi voulut rétorquer mais... son interlocuteur ne s'était pas stoppé... Il continuait de parler, mais cette fois, il parlait de lui et non d'elle... Il ne fallait pas qu'elle l'aide... Sinon il lui devrait plus tard...De plus, elle avait un homme à trouver.

« Mais qu'est ce que tu... ? »

L'expression stoïque qui avait pris place sur son visage après avoir vidé son sac laissa place à une totale incompréhension. Les sourcils froncés, la tête remuant de gauche à droite, la ninja s'était retournée vers l'archer... C'est alors qu'elle comprit.

Il était à terre, comme terrassé par le froid... Elle, tellement absorbée par ses pensées, n'avait pas prêté attention à la chute du jeune homme. A vrai dire, elle ne l'avait même pas entendu s'écrouler.

A présent tournée vers Irius, la jeune femme prit soin de le regarder de la tête aux pieds. Il tremblait et ne semblait pas être au meilleur de sa forme. Tout comme elle, encore une fois. Laissant échappé un rire nerveux, Moyashi se retourna vers le mur afin d'y recoller sa tête et se mit à parler d'une voix douce et mélodieuse...

« Je me demande vraiment qui est le plus faible de nous deux à présent... »

Le sourire aux lèvres comme désabusée par la situation qui tournait à son avantage, la ninja attendait que l'homme rétorque afin de démentir ce qu'elle insinuait. Mais... à son grand étonnement, aucune phrase désobligeante ne sortit de la bouche d'Irius. Se retournant rapidement, elle vit alors qu'il paraissait plus mal en point que les minutes précédentes. Complètement prise au dépourvu, la jeune femme resta à le contempler quelques secondes avant d'agir.

« Ah non, t'as pas intérêt à m'faire ça. »

Le yeux écarquillés, Moyashi ne savait pas quoi faire hormis le choquer par ses paroles. Malheureusement, le jeune homme ne semblait pas en forme pour lui répondre, ce qui commença à la paniquer. N'attendant pas une seconde de plus, la jeune femme se jeta à terre afin de faire fasse à celui qui commençait à succomber au froid.

« Lève toi ! Sinon ils ont te trouver, et j'te préviens, c'est pas moi qui vais t'porter !  T'es qu'un fardeau ! Regarde toi ! Même pas capable de lutter..con... contre ce froid!!!! Tu es FAIBLE! »

A son dernier mot, la ninja se leva et commença à se diriger vers la sortie. Mais à peine eut-elle fait trois pas qu'elle se stoppa et se mit à hurler encore une fois.

« J'TE PREVIENS! JE NE FERAI PAS DEMI TOUR! »

Le petit manège se reproduit encore deux fois suite. Tous les trois pas, elle se stoppait et lançait une phrase désobligeante afin de stimuler l'archer... Mais rien. Arrivée alors à la sortie, Moyashi lacha un soupir et ferma les yeux.

« C'est pas vrai ! »

Ses pieds pivotèrent alors pour retourner dans la grotte. Le regard noir, elle fonçait sur l'archer jusqu'au moment où des voix la firent stopper. Les hommes qui avaient fouillé la maison un peu plus haut semblait être bloqués dans le blizzard... A tel point qu'ils allaient sûrement entrer dans la grotter à leur tour pour se protéger. Ne pensant pas à rien hormis aux soucis qu'elle allait avoir si elle ne partait pas, la jeune ninja se mit à courir à toute vitesse vers Irius. Ce n'est qu'une fois arrivée à quelques mètres de ce dernier qu'elle se laissa glisser sur le sol. Attrapant un de ses bras au passage, elle tenta alors de le traîner le plus loin possible au fond de la grotte afin de ne pas être vu.

« Mer** ! Aller bouge bon sang ! »

Si elle n'avait pas croisé le chemin de ses tueurs auparavant, cela ne l'aurait pas effrayée... Mais vu l'état dans lequel ils se trouvaient actuellement, ils ne pouvaient pas gagner. De plus, elle n'allait pas laisser en plan celui que ces hommes traquaient... Pour quelle raison faisait-elle ça ? Elle même ne le savait guère, ou du moins, elle le savait mais ne voulait pas l'avouer.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Irius
Mage
Mage
avatar

Masculin
Nombre de messages : 238
Age : 27
Race : Demi-Humain Demi-Ange
Métier : Rôdeur
Sort Avec : Célibataire...
Date d'inscription : 30/04/2009

Votre perso
Age de votre perso en RP: 20
Elément: Maitre du vent. Un peu de l'eau.
Description de vos techniques:

MessageSujet: Re: [~ Connected Fates ~][Pv: Irius]   Mer 12 Jan - 20:25

Désolé si ce fut long en attente... L'école recommence Sad Sad Sad


La tempête était en train d'atteindre son état le plus haut pour ce qui est de sa froideur. La neige bloquait tout risque de vision au travers de sa couverture blanche qui immobilisait les être vivant dans leur foyer étendu sur une chaise près d'un feu qui rassemble toute son énergie volcanique autour de lui.

J'étais à l'intérieur d'une maison, une belle maison... la maison de ma mère, celle que j'avais vécu pendant si longtemps lors de mon enfance. Ma mère me souriait de tout son cœur devant la cheminée brulant de flamme. Malgré ma prestation pour me rendre à elle, j'étais immobilisé sur place et je n'étais même pas capable de lui parler normalement...


Mère...

L'image disparue tranquillement en même temps que des voix qui venaient de nulle partent, la forme de ma mère disparue et c'est celle d'une femme que je connaissais que trop bien qui prit sa place. Le tout commença par ses cheveux qui devinrent de brune à blanche et les trait de son visage qui rajeunissaient lentement. Pourquoi fallait-il que Moyashi apparaisse même au moment de ma mort... elle aura été un fardeau du début jusqu'à la fin pour venir me hanter comme ca. Finalement, je repris conscience de mon à remplacer par de jugement à l'égard de ma situation et mes pupilles se dilatèrent pour me faire rencontrer la réalité.

Je me retrouvais à l'intérieur d'une grotte glacée étendue de tout mon corps sur une épaise couche de terre glacée vêtue seulement avec des vêtements de printemps avec une cape et le pire, était que j'avais devant moi une demoiselle qui semblait prendre un malin plaisir à essayer de me montrer que je n'avais rien en allant et revenant pendant une durée de temps assez incroyable. Elle n'arrêtait pas de me balancer quelques-uns de ses âneries pour me faire réagir de la sorte. J'étais amplement désespéré de la voir faire. Voyait-elle que j'étais congelé et que c'était sérieux ou fallait-il que je lui fasse un dessin ?

Dire qu'au départ, je pensais mourir dignement avec ma mère, avec ce que je venais de voir, impossible de vouloir rencontrer la mort avec une telle désespérance devant mes yeux. Surtout que le froid avait rendu mes muscles et mes os très soudés entre elles. Ils étaient donc quasiment impossibles pour moi de parler. Du moins, il fallait que je garde mon souffle pour autre chose qu'elle, genre me sortait du pétrin lorsque les hommes allaient arriver. Ça ne se fit pas attendre...

Moyashi glissa vers moi et tout en attrapant mon bras au passage, me tira avec elle dans le fond de la grotte. Je ne savais pas quoi dire ni faire dans cette situation là. Bien que je me demandais bien pourquoi une personne qui me haïssait ou qui me... bref, m'aidait avec tout les choses que je lui avais faites. Pour le moment, il fallait que je trouve un moyen de nous sauver de cette misère qu'elle venait de nous mettre, car si elle n'aurait pas apparu, j'aurais eu le temps de m'enfuir facilement et sans grand problème.

Un des avantages qu'elle avait en me reculant, était que la chaleur de mon ancien feu me réchauffait un peu ce qui me permit de me découler un peu la mâchoire. Mais le gros inconvénient était que les hommes allaient avoir des soupçons sur le fait que quelqu'un était encore ici vue la tempête. Donc, je calculais des grosses 10 minutes maximales avant de se faire trouver. Pendant mon ascension vers le bout de la caverne, quelques idées me vinrent en tête pendant que mon corps se réchauffait petit à petit.
Idiote...


Qu'espères-tu... Qu'espères-tu faire. en me sauvant...
Gaspiller ta vie... pour celle d'un... d'un... inconnu .
Alors que c'est... c'est moi qui essaie. de sauver... la tienne ?
Idiote...


J'ai essayé de me lever debout sur mes deux jambes, mais c'était inutile, je tremblais trop pour rester longtemps sur le qui vive. Je dus me rabaisser à rester par terre le temps que la chaleur restante de mon dernier feu fasse effet. Je me suis mis à sourire et même à rire en pensant à cette situation qui se créait devant moi.

Dire que les... choses sont inversé... maintenant... haha...
Il va maintenant falloir... que je me fis. à toi...
C'est pire que... la mort... de devoir faire... ca...
Mais au moins... à moins que...


Je me suis appuyé à la paroi de la caverne pour me mettre debout pour au moins quelques secondes, alors que mon énergie magique commença à se concentrer sur une sphère lumineuse verte devant moi. Un petit vent pris forme dans la caverne et un petit tourbillon apparu dans l'orbe magique.

Tu as fait... une à remplacer par en restant... ici...
Je vais te laisser... une chance de partir...
J'ai juste assez d'énergie pour... te téléporter toi... seul...
Pour le reste... je peux m'en occuper...
C'est mon problème... pas le tien.
Tu as encore une chose.... à faire... Non ?


Une de mes jambes fut pris d'engourdissement et tomba par terre, malgré mon effort pour la relever, je ne put y arriver. Le temps passait si vite, et nous en avions si peu pour qu'elle se sauve. Elle n'avait encore rien à voir avec mes problèmes, j'avais les miennes et elle avait les siennes.

Dépêche toi...

¤°°°¤---->*****+o+o+o+o+o+o+o+o+o+o+o+o+o+o+o+o+o+o+o+o+o+o+o+o+o+o+o+*****<----¤°°°¤
Monsieur, savez-vous ce que c'est que le respect...
Ahhh, désolé, vous êtes humain, vous ne pouvez pas comprendre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Moyashi Gin'iro
Mage
Mage
avatar

Féminin
Nombre de messages : 131
Age : 28
Race : Ninja
Sort Avec : Célibataire...
Date d'inscription : 04/06/2009

Votre perso
Age de votre perso en RP: 20
Elément: ténèbres
Description de vos techniques:

MessageSujet: Re: [~ Connected Fates ~][Pv: Irius]   Dim 16 Jan - 18:40



Le temps était compté et s’il existait une chance de s’en sortir, elle se trouvait entre les mains de Moyashi. Entrainant de toutes ses forces le corps plus ou moins inanimé d’Irius, elle se rapprochait d’un point de chaleur. Une légère fumée s’échappait du fond de la grotte et l’odeur de braise emplissait les narines de la jeune ninja. Cela devait être les restes du feu que l’archer avait fait pour se réchauffer.

Estimant qu’à présent ils pouvaient s’en sortir, Moya laissa le corps de l’homme à terre et alla se poser contre la paroi en attendant. Chose que n’eut pas à faire très longtemps puisque son interlocuteur recommença à parler. La chaleur étant toujours présente, elle devait le réchauffer et lui permettre de retrouver toutes ses facultés, même les plus… désobligeantes.

Irius avait ouvert la bouche afin de laisser échapper quelques mots. Encore une fois, il la qualifia d’idiote à vouloir le sauver. Pour ce qui est de ce point, il avait raison. Le sauver avait été une grave erreur, surtout pour la reconnaissance dont il faisait preuve. L’observant de haut, la ninja arborait un regard glacial mais intéressé. L’archer essaya alors tant bien que mal de se relever mais l’engourdissement devait encore être présent car il s’écroula à nouveau… La situation était pire que ce que Moyashi avait pensé… Soucieuse de son état, mais refusant de laisser transparaitre quelconque émotion après ce qu’il venait de lui balancer à la figure, elle resta de marbre… Ainsi, et après s’être écroulé, il avoua que la situation avait été inversée et que remettre sa vie entre les mains de la jeune femme était pire que la mort.

*Pire que la mort ?*

Les réflexions brulaient les lèvres de la jeune femme mais le fait que l’archer s’était relevé lui coupa son envie de rétorquer. Accoudé contre la paroi non loin d’elle, il se servit de magie… Ainsi, il pouvait ne faire sortir qu’une personne… Encore un ultimatum des plus déplaisants. Certes, Moya’ avait encore beaucoup de chose à faire et les problèmes qui allaient lui tomber dessus ne la concernait pas mais jamais elle ne rabaisserait à fuir de la sorte.
De plus, elle n’allait pas se laisser faire. Lui parler de la sorte avait été une erreur.

« Tu sais, je me serais bien contentée d’un « Merci », mais il faut croire que ce mot écorche encore plus ta bouche que la mienne. »

La voix toujours aussi douce mais assassine, la jeune femme se rapprocha des braises, contournant alors l’archer qui était à moitié à terre.

« Tu es bien idiot. Et je n’aime pas que l’on me parle de la sorte. »

Bien sûr, elle n’aimait pas ça, mais quelle autre réponse aurait-elle pu attendre d’une personne qui était comme elle. De plus, cette personne en question se trouvait dans un état de faiblesse intense. Le froid devait lui mordre la peau et cela devait être insupportable…

*Oui… Insupportable mais…*

Les yeux contemplant le vide, Moyashi se rendit alors compte qu’elle ne portait qu’un blouson épais et que le froid ne semblait pas la déranger. Oubliant totalement la grotte et l’archer, elle retira alors ce qui la réchauffait et se retrouva seulement habillée d’une petite chemise noire. Rien. Le froid ne semblait pas la toucher… A croire qu’elle ne ressentait plus rien. Contemplant ses mains le visage déformé par l’horreur, la jeune fille commença à comprendre… Et elle n’attendit pas une seconde. Saisissant un shuriken, la ninja se l’enfonça profondément dans la main gauche. Toute personne normalement constituée et en bonne santé aurait tiqué… Mais elle n’avait rien fait. La seule chose qui suivit cet acte déroutant fut une toux incontrôlable…

« C’est… pas… vrai… Pas maintenant … »

Pourtant elle ne pouvait rien contre la progression de sa maladie, mais elle lui en voulait de s’être aggravée maintenant. A présent, toute sensation de douleur allait commençait à quitter son corps jusqu'à ce qu’elle ne ressente plus rien, comme le médecin de son enfance avait prédit.

Tremblante, les yeux écarquillés, Moyashi se retourna lentement afin de ramasser sa veste. Essayant de se calmer, elle reprit alors son air glacial.

« Je ressortirais d’ici mais sans ton aide, mets toi bien ça dans la tête. »

Faisant comme s’il ne s’était rien passé, elle se baissa alors pour arriver au niveau de l’archer.

« Ne discute pas, ne pose pas de question et sors d’ici. »

Le ton de sa voix n’était pas aussi glacial que d’habitude. Elle était troublée, perdue, et cela se ressentait. Des larmes de colère commençaient à emplir ses yeux flamboyant… L’homme qu’elle cherchait n’était plus là et la situation empirait. De plus, sa gourde était vide, des ennemis approchaient et Irius n’était pas en forme… Lui devait partir, partir loin afin d’atteindre un lieu sûr mais elle, elle devait rester.

« Dépêche-toi. »

Serrant les dents, les larmes de colère et de tristesse roulant sur son visage au teint de porcelaine, Moyashi avait collé sa tête contre le mur et avait saisi sa dernière « carte » dans la main gauche. Bien que son invocation ne soit pas son atout favori, il était indéniable qu’elle pouvait leur permettre de faire fuir les nouveaux arrivants…. L’ombre effrayait quiconque s’y confrontait… Et pour sauver l’homme dont elle rêvait chaque nuit, elle était prête à l’utiliser.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Irius
Mage
Mage
avatar

Masculin
Nombre de messages : 238
Age : 27
Race : Demi-Humain Demi-Ange
Métier : Rôdeur
Sort Avec : Célibataire...
Date d'inscription : 30/04/2009

Votre perso
Age de votre perso en RP: 20
Elément: Maitre du vent. Un peu de l'eau.
Description de vos techniques:

MessageSujet: Re: [~ Connected Fates ~][Pv: Irius]   Ven 21 Jan - 14:37

J'essayais de rester debout malgré le froid intense qui me rongeait l'intérieur des os et des muscles de mon corps entier. Un rêve ou une réalité, je commençais à penser que j'avais passé de l'autre côté de la noirceur lorsque Moyashi, la jeune ninja, se mit à enlever son blouson épais pour ne terminer qu'avec une petite chemise noire. Pourtant, l'apparence de la pièce restait la même et même la douleur ne disparaissait pas totalement malgré mes yeux ronds qui pointaient vers elle. Une interrogation se posait maintenant sur ce qui se passait. Un rêve ou une réalité...

*Pincez-moi...*

Je me suis mis à tourner ma tête de droite à gauche pour trouver un élément qui pouvait me donner l'exactitude que ce n'était pas un rêve. Ma main gauche toucha le mur de la caverne en glace. Pris d'un élan, je me suis mis à frapper un morceau de roche avec toute ma puissance sans penser aux conséquences. Lors du troisième coup, du sang commença à jaillir de mon poignet me donnant une chaleur piquante et qui me donna l'occasion de ne plus penser au froid pendant quelques instants. Le fait que je ressente de la douleur et que je voyais le sang signifiait que je n'étais pas mort. Malheureusement pour moi, lors de cet assaut contre la paroi du mur, je sentis un os se casser à l'intérieur de ma main... Sans un cri de douleur, je me suis mis à l'examiner rapidement pour finalement savoir que ce n'était pas moi qui devenais fou dans un rêve stupide. Un gros sacrifice pour pouvoir avoir un peu plus de liberté de mouvement dans ce moment difficile.

Ma petite bulle verte à laquelle on pouvait voir à l'intérieur une mini tornade tenait encore dans la paume de ma main. Diminuant de à petit feu par le temps que je commençais à trouver long. Mes cheveux devenant de plus en plus mouillé par la chaleur qui commençait à entrer en moi et par l'effort que j'utilisais pour garder ce sort en marche. La sueur sur mon front commençait à émerger en petite quantité par ma fièvre qui semblait vouloir ma mort. Je respirais un peu fort et mon corps en entier tremblait par la fatigue qui s'accumulait en moi. Mon œil à demi fermé restait ouvert à regarder la jeune demoiselle pour qu'elle prenne une décision rapidement.


« Je ressortirais d’ici maïs sans ton aide, mets toi bien ça dans la tête. »
« Ne discute pas, ne pose pas de question et sors d’ici. »


Il fallait en premier comprendre que personne ne m'avait jamais donné d'ordre jusqu'à ce jour, que tout ce que je voulais était de vivre ma vie comme je l'entende sans avoir une quelconque obligation dans la vie. Les règles ne m'avaient jamais touché, je ne respectais que ceux qui m'avantageaient et pour le reste... tant pis. Alors, il fallait que je comprenne la raison qui poussait Moyashi à agir de cette façon. Elle avait dû comprendre après tant de rencontre avec moi que je n'allais jamais obéir à un ordre contre ma volonté même si ma vie était en jeu. Et de plus, devais-je encore et encore fuir mes problèmes en sachant que les autres pourraient les régler. Elle ne semblait pas comprendre que je n'allais jamais pouvoir laisser quelqu'un dans ce genre de pétrin qui n'avait aucune relation avec elle.

Ma sphère verte disparue d'au-dessus de ma main qui était maintenant dégelé par le vent chaud que m'avait procuré ce sort. Mais malgré tout, mes jambes ne semblaient pas être en meilleures formes et même ma constitution. L'importance était que je pouvais maintenant lancer quelques sort mineure pour mon propre bien ou celle de Moyashi. Pour nous sortir de ce pétrin, il allait falloir que je fasse quelques choses et rapidement sous peine que j'allais surement avoir une morte sur ma conscience.

Moyashi posa sa tête contre la glace et en sortie une carte de sa main gauche. Je n'avais jamais vu cette carte de ma vie, malgré les journées à voyager avec elle. C'était avec son air de chien battu que j'ai pu comprendre qu'elle ne semblait pas particulièrement contente de l'utiliser. À voir un petit bout de son visage, j'ai compris qu'elle faisait énormément de sacrifice pour moi, alors que je la maltraitais du mieux que je le pouvais. Je ne pouvais pas la laisser utiliser cette carte contre mes problèmes, surtout en voyant un petit bout de son visage. Je me suis approché lentement vers elle, voyant que mon déplacement était diminué par le froid. Dès que je suis arrivé près d'elle, ma main gauche détacha ma cape pour la mettre sur Moyashi. Dès que ce fut fait, elle alla directement à son bras où elle tenait la carte l'empêchant de faire une bêtise. Ma tête s'approcha alors de son oreille pour lui murmurer quelques mots dont les paroles étaient dit tristement...


C'est fini Moyashi...
Je refuse que tu mettes ta vie en danger pour moi.
Ce serait bien trop lourd que je ne pourrais pas m'en remettre si tu meurs.
On s'est bien marrer au début, mais tout à une fin.
Tu vas repartir loin et simplement m'oublier de ta vie.
Terminer ta quête et te trouver d'autre personne à écœurer.
Car ce n'est pas ton combat, mais le mien.








¤°°°¤---->*****+o+o+o+o+o+o+o+o+o+o+o+o+o+o+o+o+o+o+o+o+o+o+o+o+o+o+o+*****<----¤°°°¤
Monsieur, savez-vous ce que c'est que le respect...
Ahhh, désolé, vous êtes humain, vous ne pouvez pas comprendre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Moyashi Gin'iro
Mage
Mage
avatar

Féminin
Nombre de messages : 131
Age : 28
Race : Ninja
Sort Avec : Célibataire...
Date d'inscription : 04/06/2009

Votre perso
Age de votre perso en RP: 20
Elément: ténèbres
Description de vos techniques:

MessageSujet: Re: [~ Connected Fates ~][Pv: Irius]   Dim 23 Jan - 2:04

Que faire? Il n’y avait aucune autre solution. Il fallait l’utiliser lui… Sinon ils allaient mourir tout les deux par fierté de ne pas se plier aux ordres de l’autre.

Quelle idiote… Son caractère déplaisant allait la pousser directement dans les bras de la faucheuse… Ou peut être n’était ce pas son "caractère déplaisant" mais au contraire les changements qu’il avait subi.

Depuis son départ, Moyashi avait fait bon nombre de rencontres et toutes avaient eu un impact plus ou moins important. Découvrir le monde ainsi que les motivations des habitants qui le peuplaient l’avaient bouleversée. Et bien sûr, celui qui avait troublé le plus la jeune femme s’avérait être un homme qui lui ressemblait sous bien des angles. Ses motivations, sa façon de lui répondre… Jamais personne n’avait osé lui tenir tête à ce point… De plus, il l’avait sauvée alors qu’il ne la connaissait pas… Lui qui était si désagréable par moment. Ainsi, elle avait commencé à changer… à s’attacher, même à éprouver une chose qui portait le nom de sentiment.

Et c’était à cause de cette « chose » qu’elle se trouvait dans cette grotte, prête à utiliser son invocation, le corps meurtri, les larmes lui brulant le visage… Plongée dans une torpeur incontrôlable, Moyashi n’arrivait pas à renfermer la carapace qui lui avait servi de bouclier durant toutes ces années… Elle ne cessait de s’ouvrir laissant aller le flot de sentiment qu’elle avait caché, montrant alors sa vraie nature.

Pourtant, une chose vint lui couper le souffle, l’obligeant alors à chasser les idées noires qui hantaient son esprit. Sans qu’elle ne se rende compte, Irius s’était approché d’elle et avait posé sa main sur son bras. Ayant rapproché son visage au niveau de son oreille, il lui avait dit alors les mots qu’elle refusait d’entendre.

C’était fini. Ce n’était pas son combat, elle ne devait pas s’en mêler. De plus si elle mourrait, il ne s’en remettrait pas. Ainsi, elle devait partir de son côté, écœurer d’autres personnes, l’oublier à jamais…

Stoppant alors son flot de larmes, Moyashi tourna légèrement la tête vers l’archer… Voulant répliquer qu’elle ne le laisserait jamais dans une telle situation, elle fut coupée dans son élan à la vue de l’état déplorable dans lequel son interlocuteur se trouvait. Sa main était ensanglantée et la ninja ne savait dire pourquoi… De plus, il semblait encore plus affaibli qu’au moment où elle l’avait rencontré…

Totalement paralysée, ses yeux plongés dans ceux du jeune homme, elle ne savait plus quoi faire. Tout deux n’étaient pas en forme et un combat les conduirait inéluctablement vers la mort. Avait-il raison ? Fallait-il qu’elle l’abandonne ici… ? Après tout, c’était son combat, c’était ses ennemis…Mais l’ancienne Moyashi ne l’aurait pas laissé seul… Et ce n’est pas la nouvelle qui allait en faire autant…

Fermant les yeux comme si la douleur faisait encore parti de son quotidien, la jeune ninja ne savait plus quoi faire.

« Non… non… non… »

Remuant la tête de droite à gauche, elle ne pouvait se résoudre à choisir. Sa voix n’avait plus rien de froid à présent, au contraire, jamais elle n’avait été aussi douce…

« Je suis désolée… Je ne te laisserai pas dans cet état… Pardon… Je ne peux pas t’oublier ainsi… »

Sans attendre plus longtemps, elle saisit alors de sa main libre le bras du jeune homme.

« Si on se dépêche pas, tu mourras bien avant moi… Et saches que je ne désire pas te voir mourir, loin de là… Non… Je ne veux pas. »

Resserrant son étreinte, des larmes commençaient à couler sur son visage à nouveau.

« Pense ce que tu veux de moi après ça, je m’en fiche… Plus rien n’a de sens à présent…»

Lorsque ses derniers mots résonnèrent en écho dans la grotte, Moyashi laissa alors échapper un sourire… Cela ne servait plus à rien de se cacher, sa carapace avait été brisée à telle point qu’il était impossible pour elle de se montrer froide et désagréable.

Retirant avec douceur la main d’Irius de son bras, la jeune femme se préparait à invoquer au moment où des voix résonnèrent dans la grotte… Un groupe s’était immiscé à l’intérieur de leur cachette, mais était-ce celui qui poursuivait l’Archer ?

Ne pouvant se résoudre à utiliser sa dernière arme de peur de faire des victimes innocentes, la seule chose à faire était d’attendre… Attendre de voir clairement le visage de ceux qui venaient de rentrer… Mais à quel prix ? L’archer ne pouvait pas rester dans un froid aussi intense… et elle non plus même si elle ne le ressentait pas.

« Je n’ai plus le choix… Je ne te laisserai pas… »

Quitte ou double… ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Irius
Mage
Mage
avatar

Masculin
Nombre de messages : 238
Age : 27
Race : Demi-Humain Demi-Ange
Métier : Rôdeur
Sort Avec : Célibataire...
Date d'inscription : 30/04/2009

Votre perso
Age de votre perso en RP: 20
Elément: Maitre du vent. Un peu de l'eau.
Description de vos techniques:

MessageSujet: Re: [~ Connected Fates ~][Pv: Irius]   Jeu 27 Jan - 20:35

Créer en cours de MATH pendant que je m'ennuyais.

Lorsque nos regards se sont croisée, ne serait que pendant quelques secondes, je pus sentir que le temps s'était arrêté tout autour de moi. Plus rien ne sembla être effrayant et même ma peur aussi profonde soit elle s'arrêta ce qui me sembla être durant plusieurs heures. C'est dans les yeux de Moyashi que je me suis perdu regardant ainsi les sentiments refoulés de la jeune demoiselle. Elle ne sembla plus être le monstre hautain que je croyais, elle était pire que ce que je croyais. C'était une jeune femme charmante qui me ressemblait dans presque tous les points. Une personne fière et forte qui était prête à tout pour ne pas me voir succombé.

*Une femme forte et fière...*
*Tout à fait elle...*


Dès qu'elle arrêta de me regarder, je repris route dans cette réalité en sachant très bien que tout était presque perdu de notre côté. Je la regardais encore...

Pourquoi tu ...

Je n'eus aucunement le temps de terminer ma phrase que j'ai commencée à sentir l'aura de l'ennemi qui se rapprochait avec une plus grande prudence. Il ne fallait pas avoir un QI de 200 pour comprendre qu'ils avaient entendu nos voix à des centaines de mètres de nous. L'écho de nos voix était transporté à l'entrée de la caverne en résonnant plusieurs fois de suite dans cette caverne glaciale. Je commençais à ne plus savoir quoi dire et quoi faire pour retourner la situation en notre faveur.

La jeune ninja reprise un peu confiance en elle et commença un peu son invocation, elle semblait aussi perdue que je l'étais. Mes paroles avaient créé l'effet inverse de ce que je voulais. Au lieu de la voir partir, elle semblait beaucoup plus déterminé à se battre avec moi ou sans moi. Avec ce que je pouvais voir, elle voulait de son côté que je parte pour continuer à vivre...


*Depuis quand notre relation était-elle rendue aussi loin ?*

Une idée bien qu'assez risquée me vint à l'esprit, j'ai sorti de mon cou un pen d'antif que j'avais volé à un ange mort. Le cruxis cristal illuminait un peu de sa blancheur. Ma détermination à ne pas le laissé mourir vint me donner un peu de force dans mon esprit, me réchauffant le coeur.

Le pouvoir du cruxis cristal.
Le moyen de tous nous sauver.
Elle me donnerait le pouvoir de me protéger.
Ainsi que de protéger cette idiote.


Je n'avais pas pris conscience que je venais de parler à voix haute. Le cruxis cristal dans ma main restante, malgré ma décision de l'utiliser, j'hésitais encore à l'utiliser sachant que j'avais peu de chances de survie. J'avais encore le corps qui tremblait, ne sachant pas encore quoi faire. Ma pensée résonnait dans la caverne, ne pouvant pas s'arrêter.

Une chance sur deux de perdre son âme.
Une chance sur deux de devenir plus fort.
Pour devenir fort et sauver nos fardeaux, il faut faire des sacrifices.


Le tremblement de mon corps commençait à réduire à chaque seconde qui s'écoulait. Une décision qui allait changer ma vie dans le meilleur ou le pire. Mon regard s'arrêta vers Moyashi, dans le blanc de ses yeux, ma décision fut prise au même moment.

Je ne vais pas te laisser le loisir de mourir avant moi.
C'est quitte ou double.

¤°°°¤---->*****+o+o+o+o+o+o+o+o+o+o+o+o+o+o+o+o+o+o+o+o+o+o+o+o+o+o+o+*****<----¤°°°¤
Monsieur, savez-vous ce que c'est que le respect...
Ahhh, désolé, vous êtes humain, vous ne pouvez pas comprendre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Moyashi Gin'iro
Mage
Mage
avatar

Féminin
Nombre de messages : 131
Age : 28
Race : Ninja
Sort Avec : Célibataire...
Date d'inscription : 04/06/2009

Votre perso
Age de votre perso en RP: 20
Elément: ténèbres
Description de vos techniques:

MessageSujet: Re: [~ Connected Fates ~][Pv: Irius]   Ven 28 Jan - 23:09

Tout semblait perdu. Il y avait une chance sur deux pour que les nouveaux venus soient les ennemis tant redoutés. Et bien sûr, une fois qu'ils furent assez proches, Moyashi ne fut pas surprise de sentir leurs auras meurtrières. Ainsi donc, la chance ne leurs souriait pas et elle allait devoir utiliser son dernier atout afin d'essayer de sauver tout de monde. Entrant alors dans une concentration intense, la jeune ninja commença à invoquer cette chose qu'elle détestait tant, jusqu'au moment où Irius se mit à parler. Les yeux toujours fermés, elle ne comprenait pas pourquoi il parlait de cristal et du Cruxis. Ignorant dans un premier tant les délires du jeune archer, elle continua jusqu'à ce que le mot « idiote » se fasse entendre.

Rouvrant alors les yeux, le visage crispé par une douce colère, Moya' se tourna vers son 'protégé' du moment et ravala alors la réflexion qu'elle avait voulu lancer. Le souffle coupé, la bouche légèrement entrouverte, elle contemplait un des cristaux que possédaient habituellement les anges. Littéralement subjuguée par les éclats somptueux de la pierre précieuse, le temps semblait s'être arrêté. Pourtant, elle connaissait très bien ce genre d'artefact et elle savait aussi qu'il s'apprêtait à commettre l'irréparable.

Il y avait une chance sur deux pour qu'il s'en sorte vivant mais dans les deux cas, sa vie allait être gâchée. Devenir un ange signifiait devenir un ennemi. Et Moyashi ne souhaitait pas qu'il se sacrifie à ce point. Mais les tremblements du jeune archer commençaient à s'estomper, signifiant qu'il était en train d'utiliser pleinement les pouvoirs du cristal. Si la jeune femme désirait agir, elle devait le faire maintenant.

« Non... Tu n'as pas le droit ! »

Rangeant sa carte d'une traite, elle tenta de se diriger vers Irius, mais sans succès. A peine eût-elle le temps d'approcher la lumière flamboyante que son corps fut littéralement projeté vers le fond de la grotte. Des larmes de tristesse coulant le long de son visage, la jeune femme, qui n'avait rien senti, se releva doucement... Elle s'avançait lentement vers l'homme qui lui tournait à présent le dos, la vision quelque peu troublée par le flot de larmes. C'est alors qu'elle distingua des ombres justes devant lui... C'étaient eux... Les traqueurs.

Sans hésiter une seule seconde, la ninja reprit alors sa carte en main et libéra l'invocation qui y sommeillait...

« Kasumu... »

Le long serpent d'ombre sortit alors de sa cachette et se rua sur les ennemis sans hésiter en rentrant directement dans leur corps. Bien que Moyashi ne supportait pas la façon de faire de cette chose, elle ne pouvait s'empêcher de l'apprécier pour son efficacité. Ainsi, quelques hommes tombaient et luttaient contre le reptile au corps abstrait qui les décimait.... Mais il n'allait pas faire tout le travail et elle devait s'approcher d'Irius pour le ramener à lui.

Avançant alors vers l'homme qui rayonnait de mille feux, la jeune femme prit une grande inspiration et vida son esprit de tout sentiment. Pas à pas, elle traversait la lumière afin d'atteindre celui dont elle voulait sauver la vie. Quitte à sacrifier la sienne pour l'atteindre, elle s'en fichait complètement. Ainsi, et une fois que le dos de l'archer fut à quelques centimètres d'elle, Moyashi prit son courage à deux mains et enlaça le jeune homme. Posant sa tête contre son dos, elle resserra son étreinte comme si ses bras le tenaient en vie.

« Reste avec moi...! »

Sentant ses forces l'abandonner, la ninja ferma alors les yeux tout en luttant pour ne pas défaillir... Le pouvoir du cristal était trop fort et elle n'y pouvait rien... De plus, le fait de ne plus rien ressentir ne l'arrangeait pas. Mais le combat contre sa propre volonté était perdu et elle sombra alors dans l'inconscience au moment où la lumière se faisait moins forte... Elle le laissait seule face aux ennemis restants et peut être était-ce la dernière vision qu'elle aurait de sa vie.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Irius
Mage
Mage
avatar

Masculin
Nombre de messages : 238
Age : 27
Race : Demi-Humain Demi-Ange
Métier : Rôdeur
Sort Avec : Célibataire...
Date d'inscription : 30/04/2009

Votre perso
Age de votre perso en RP: 20
Elément: Maitre du vent. Un peu de l'eau.
Description de vos techniques:

MessageSujet: Re: [~ Connected Fates ~][Pv: Irius]   Dim 30 Jan - 10:08

Dès que le cristal commença à s'éclairer de mille feus et à pénétrer dans mon corps, j'ai commencé à ressentir une sensation étrange. Une sensation de chaleur et de bien-être. C'était comme si quelque chose qui sommeillait en moi se réveillait tout d'un coup et créait de l'énergie divine à volonté et d'une grande envergure. Une sensation de bien-être qui émergeait de mon corps meurtri par la maladie et la souffrance de tant d'années de combat inutile. Toute douleur que j'avais reçue quelques secondes dans la caverne venait de s'évanouir. La lumière qui entrait dans mon corps était tout sauf une malédiction. Je sentais quelques choses m'enlacer, mais c'était bien la dernière de mes préoccupations pour l'instant.

Mon visage devint éclairé par la joie, du fait que je n'avais jamais connu autant la paix dans mon d'esprit. Malgré tout ce que j'avais enduré par le passé et dans le présent, quelque chose me disait de ne plus y penser. La puissance d'artéfact ne semblait pas être aussi puissante qu'on avait pu me le prétendre. J'avais cru que la difficulté de ne pas se faire posséder par la transformation allait être toute une épreuve. Pourtant, je parvenais à la contenir à l'intérieur de moi sans trop me forcer. C'est avec un air de satisfaction et un sourire sur mon visage que je contemplais le cristal.


Et dire que certain ne peut la contrôler.
Qu'elle bande d'idiot.


Mon regard sombra alors dans la réalité, la première chose que je vis fut un serpent d'ombre qui combattait des hommes armés d'épée. Les hommes essayaient tant bien que mal de frapper la bête, mais que pouvait faire le tranchant contre une créature qui n'avait pas de corps. Malgré cette confrontation, quelques hommes avaient réussi à s'approcher de moi et de Moyashi...

Ça m'avait pris quelques secondes pour comprendre qu'elle n'était pas dans mon champ de vision, avait-elle finalement décidé de fuir comme je lui ait demandé ? Quoi qu'il en soit, la puissance ne me manquait pas, le froid ne semblait plus m'affecter de la même manière. Après avoir dit, elle ne semblait simplement plus faire effet sur moi et pour ce qui est de ma fièvre, je n'avais plus rien. Je me sentais d'attaque, et j'allais dire à ces messieurs d'arrêter de s'occuper de moi.

J'ai mis une de mes mains en avant tout en pointant un homme du doigt. Sans m'arrêter, je sentis le flot de mana se deversé sur ma personne comme jamais auparavant, tellement qu'une lumière apparue tout au bout de ma main et commençai à grossir en forme de sphère d'une couleur blanchâtre. Sans me rendre compte de ce que je faisais, un mot sortit de ma bouche.


PHOTON


La sphère s'élança sur mon ennemi qui tomba sur le sol aussi rapidement qu'une feuille morte. C'est alors que le pire arriva, mes souvenirs commencèrent à se perdre dans le néant. Mon existence était en train de partir et mon âme le suivait. Un mal de tête commença à se faire sentir et la fatigue commença à avoir raison de moi. La puissance que j'avais crue faible devenait incontrôlable, je n'arrivais plus à la contrôler.

Mon corps commença à s'illuminer de mille feus, alors que des splendides ailes blanches apparurent dans mon dos. Des rayons de mana commencèrent à fuser de partout frappant tout ce qui se trouvait autour de moi. Lorsque la caverne commença à trembler, les traqueurs ont commencé à s'enfuir pour ne pas mourir hors de la caverne.

Malgré ma fatigue, j'ai commencé à partir en direction de la sortit. Je me suis retourné pour pouvoir reprendre mon sac à dos et y boire ma potion. C'est alors que le plus improbable apparut devant moi. Moyashi trainait à côté de mes affaires, elle semblait inconsciente sur le sol de la grotte. Voyant que tout allait tomber dans quelques instants, j'ai fait fuir la douleur de mon corps durant quelques instants et j'ai glissé en direction de Moyashi.

Ça me prit un effort constant pour faire disparaitre mes ailes de mon dos qui obstruait le passage. J'avais réussi pendant quelque temps à reprendre le contrôle du cristal, mais ça allait durer combien de temps? J'ai vite fait de couvrir la jeune femme de mon corps en prononçant des paroles d'une voix forte.


Vent, guide nous vers un endroit paisible.


Le vent s'accumula dans la caverne retenant quelques morceaux de pierre qui allait nous tomber dessus. Jusqu'à temps que nous sommes disparu de la grotte, alors que la pierre tomba sur le sol dans un grondement sourd.

C'est à l'intérieur d'une autre grotte que nous sommes apparus menées par le vent. Mon corps ne pouvait plus bouger et la fatigue de devoir supporter ce nouveau fardeau commençait à faire pression sur moi. Sans plus un mot, je me suis écroulé sur la demoiselle. Sachant que je devais garder un contrôle absolu pour ne pas devoir me transformer en Ange.

¤°°°¤---->*****+o+o+o+o+o+o+o+o+o+o+o+o+o+o+o+o+o+o+o+o+o+o+o+o+o+o+o+*****<----¤°°°¤
Monsieur, savez-vous ce que c'est que le respect...
Ahhh, désolé, vous êtes humain, vous ne pouvez pas comprendre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Moyashi Gin'iro
Mage
Mage
avatar

Féminin
Nombre de messages : 131
Age : 28
Race : Ninja
Sort Avec : Célibataire...
Date d'inscription : 04/06/2009

Votre perso
Age de votre perso en RP: 20
Elément: ténèbres
Description de vos techniques:

MessageSujet: Re: [~ Connected Fates ~][Pv: Irius]   Mar 1 Fév - 12:59

La douleur revint soudain… Si intense, si déstabilisante, elle arriva à tirer Moyashi Gin’iro de son sommeil sans fin. Ouvrant alors les yeux en prenant une profonde inspiration, la jeune ninja vit qu’elle se trouvait dans une auberge… Sûrement celle de Flanoir. La tête basculant sur le côté, elle distinga une armoire sur laquelle était posé un vase avec des fleurs… De l’autre côté se trouvait un miroir qui répercutait les rayons que projetait l’astre brûlant. La pièce baignait dans une lumière apaisante… si apaisante qu’elle avait inhibé toute la douleur que la jeune femme avait ressentie avant de se réveiller. Se levant tout doucement, elle constata qu’elle respirait sans difficulté… C’était comme si…

*Comment est-ce possible ?*

La maladie ne semblait plus faire partie de son quotidien… D’ailleurs bien des choses semblaient avoir changées. Posant son regard sur ses mains, elle se rendit compte avec stupeur que ses cheveux avaient changé de couleur. Sortant de son lit à une vitesse folle, elle vint se planter devant le miroir qu’elle avait vu quelques secondes plus tôt. Lâchant un cri de surprise à la vue de belles boucles rubis, elle n’en croyait pas ses yeux. Mais il n’y avait pas que ça qui avait changé… Sa peau était un peu basanée, ce qui faisait ressortir ses iris. Touchant son visage l’air ahuri, elle essayait de se convaincre que c’était son reflet et non celui d’une autre.

« Qu’en dis-tu ? »

Se retournant d’un coup vif, Moyashi vit la petite fille fragile qu’elle était à l’âge de 10 ans assise sur le rebord du lit. Le regard intense, la gamine contemplait sa version d’elle plus âgé avec envie.

« Si tu éradiques cette chose… Tu deviendras cette fille en pleine forme… »

Replongeant son regard dans le miroir, Moyashi continua de détailler chaque différence… Jusqu’au moment où la voix de la petite se fit à nouveau entendre.

« Mais lui seul peut t’aider, il faut que tu le trouves… Mais ce monde est grand… Si tu n’y arrives pas… Alors... »

Soudain, elle fit claquer ses doigts et Moyashi reprit son apparence maladive ainsi que ses cheveux d’un blanc pur. Et la douleur revint… Encore une fois.

_________________________________

Ouvrant les yeux en respirant bruyamment, la ninja sentait la douleur sur chaque parcelle de son corps. Ainsi, elle était revenue… juste après qu’elle se soit évanouie. Le froid était toujours aussi violent mais la grotte dans laquelle elle se trouvait n’était pas la même que celle où elle avait rencontré Irius…

*Irius…*

Ses souvenirs resurgissaient peu à peu… Les hommes, la sensation de douleur qui avait disparut un moment… le Cristal… Il fallait qu’elle se lève pour savoir si l’archer était en vie. Mais impossible pour elle se bouger… Quelque chose la bloquait. Se hissant sur ses coudes en gémissant, la jeune femme constata avec effroi que l’homme en question se trouvait allongé sur elle, totalement à bout de force. Faisant totalement abstraction du mal qui la rongeait de l’intérieur, Moyashi se dégagea toujours en émettant de petits gémissements et se posta juste à côté de lui.

« Non, ne meurs pas ! Ne… »

Il respirait encore, c’était un miracle mais cela voulait dire qu’il avait réussi à contrôler le Cristal…

« Tu… Tu… es… devenu… un… Ange ? »

Sans attendre plus longtemps, la ninja alla droit au but. Même si sa voix traduisait la tristesse qu’elle ressentait jusqu’au plus profond de son être, elle essayait de contrôler ses émotions afin de ne pas éclater en sanglot. Bien sûr, ce n’était pas son habitude de faire ça… Mais à ce stade, elle ne se reconnaissait même plus, et elle n’était pas à quelques pleurs près. Baissant la tête pour perdre son regard sur le sol glacé, elle ne savait plus quoi faire… Cet homme n’était plus celui qui avait connu auparavant… Du moins c’est ce que la transformation signifiait. Pourtant, elle n’allait pas le laisser dans cet état… Relevant la tête avec fierté, elle plongea son regard dans celui du jeune homme.

« Je te remercie pour m’avoir sauvée la vie. Dis-moi ce que je dois faire pour t’aider et ensuite je disparaitrais à jamais… »

Moyashi ne concevait pas le fait qu’un ange pouvait être quelqu’un de bien. Pour elle, les liens qu’elle avait tissés avec l’Archer s’étaient brisés, même si c’était douloureux à accepter. Ainsi, elle allait l’aider une dernière fois… Les larmes commençant à couler le long de ses joues rosées, la respiration toujours aussi bruyante, la ninja ne pouvait plus se contenir plus longtemps.

« Bon sang ! Dis-moi comment faire pour te sauver ! »

Enfouissant son visage dans ses mains, la jeune femme se mit à pleurer à chaudes larmes… Il n’y avait plus rien à faire selon elle, c’était trop tard… Elle avait perdu le seul être pour qui elle éprouvait des sentiments étranges.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Irius
Mage
Mage
avatar

Masculin
Nombre de messages : 238
Age : 27
Race : Demi-Humain Demi-Ange
Métier : Rôdeur
Sort Avec : Célibataire...
Date d'inscription : 30/04/2009

Votre perso
Age de votre perso en RP: 20
Elément: Maitre du vent. Un peu de l'eau.
Description de vos techniques:

MessageSujet: Re: [~ Connected Fates ~][Pv: Irius]   Mar 1 Fév - 19:22

Le pouvoir que le cruxis crystal m’avait octroyé commençait à prendre effet au moment où sans le savoir, j’ai commencé à prendre un peu le contrôle sur elle dans une lutte que je ne pouvais gagner à long terme. Un vent commença à m’envahir l’esprit et le corps d’une douce chaleur pour me redonner un regain d’énergie autant magique que vital. Dans quelques minutes, j’allais pouvoir me relever pour que moi et la demoiselle puissions partir de cet endroit maudit.

C’est au moment que j’allais parlé pour dire que tout allait bien que la demoiselle vint mettre un terme tout ce que je pensais.


« Je te remercie pour m’avoir sauvée la vie. Dis-moi ce que je dois faire pour t’aider et ensuite je disparaitrais à jamais… Bon sang ! Dis-moi comment faire pour te sauver ! »

Cette parole vint me faire l’effet d’un chock dans mon esprit, comme si on venait de m’assommer. Avec tout ce que je lui avais dit pour ne pas devoir en arriver là, tous mes essais pour ne pas mettre sa vie en péril pour moi, voilà qu’elle écoutait finalement mes conseils… trop tard.

Je regardais les chaudes larmes envahir le visage de Moyashi. Mon regard était pourtant resté le même qu’avant, rien n’avait réellement changé en moi. Mon corps refusait de bouger et il était difficile pour moi de reconnaître l’endroit où on venait de réapparaitre. La seule chose qui me donnait du fil à retordre, était de voir le visage de la jeune fille pleurer.

J’ai commencé à sentir qu’il y avait quelques choses qui clochaient en elle et il fallait que je sache ce qui se passait avec elle pendant que j’en avais encore la force. Un sourire moqueur vint s’afficher sur mon visage, avant d’engager la vraie question, il allait falloir que je tourne autour du pot pour connaître la raison de sa tristesse.


On se rencontre au beau milieu de nulle part.
Et tu crois qu’on va réussir à ne plus se recroiser ?
C’est optimiste ca …


Je ne savais pas que les anges avaient une mauvaise réputation dans ce monde. Ayant vécu toute mon enfance dans le foret, j’étais assez ignorant des mystères de ce monde. Malgré que j’aie acquis le pouvoir des anges, j’avais conservé mon âme et ma conscience dans une lutte pour le contrôle de mon corps. Ce n’était cependant qu’une question de temps avant de tout perdre. Pour le moment, Moyashi avait une plus haute place dans l’importance de la situation. Dans une dernière cause d’espoir, j’ai balancé au hasard une phrase que je savais qu’elle risquait de me regarder au lieu de se cacher.

Si tu avais le gout de pleurer de peur…
Tu aurais du le faire dans la grotte ou ailleurs.
Parce que maintenant que tout est fini, ca ne sert à rien.
Et d’habitude, c’est moi qui ai fait tout ca pour te sauver.
J’ai utilisé mon dernier atout pour te sauver et c’est toi qui pleure.
Je ne comprends plus très bien ce qui se passe.


Dès que cette parole fut prononcée, je me suis relevé en tendant une main à Moyashi pour l’aider. Malgré toute cette fatigue du combat que je venais de faire autant extérieurement qu’à l’intérieur de moi, je tenais à faire part d’un peu de d’humanité.

Si tu veux m’aider, cherche avec moi une certaine Colette.
Il parait qu’elle est aussi un Ange qui a gardé son humanité.
Je ne pourrais pas garder mon esprit pendant encore très longtemps.
Car si je n’arrive pas à le contrôler…
Deux choix vont s’offrir à moi :
Rester esclave des anges ou mourir.
Et sincèrement, j’aime ma liberté et j’aime mieux mourir.


Définitivement, les deux dernier choix était un peu un mensonge, j’avais bien l’intention de rester maitre de mon corps et de garder ce pouvoir. Je n’avais émis cette option que pour la faire réagir.


¤°°°¤---->*****+o+o+o+o+o+o+o+o+o+o+o+o+o+o+o+o+o+o+o+o+o+o+o+o+o+o+o+*****<----¤°°°¤
Monsieur, savez-vous ce que c'est que le respect...
Ahhh, désolé, vous êtes humain, vous ne pouvez pas comprendre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Moyashi Gin'iro
Mage
Mage
avatar

Féminin
Nombre de messages : 131
Age : 28
Race : Ninja
Sort Avec : Célibataire...
Date d'inscription : 04/06/2009

Votre perso
Age de votre perso en RP: 20
Elément: ténèbres
Description de vos techniques:

MessageSujet: Re: [~ Connected Fates ~][Pv: Irius]   Mer 2 Fév - 23:50

Que faire ? Que penser ? Que dire ? Fallait-il fuir ? Fuir cet homme qui avait longtemps occupé son esprit et hanté ses nuits ? Peut être que finalement, elle avait suivi une fausse piste. Celui qui était lié à son destin ne pouvait pas être un ange, c’était tout bonnement impossible. Ne pouvant arrêter le flot de larmes, Moyashi resta accroupie sur sol se demandant ce qu’elle devait faire avant de disparaitre…

Mais Irius ne lui donna aucune indication, au contraire, il lui fit remarquer que ses paroles et ses actes étaient inutiles. Ils se rencontraient sans cesse et ce n’est pas demain la veille que le phénomène étrange allait s’arrêter. De plus, il lui fit bien comprendre que de se lamenter maintenant était trop tard. A présent, il était un ange, et c’était à cause d’elle…. Mais quelque chose semblait le bloquer… En effet, il ne comprenait pas pourquoi la ninja versait autant de larmes.

Sans attendre plus longtemps, l’archer qui s’était transformé se leva et tendit sa main vers la jeune femme qui était restée à terre, perdue dans ses pensées. L’esprit torturé par diverses hypothèses, elle ne savait plus quoi faire… C’est alors que l’homme lui fit une offre des plus étranges. En effet, il lui demanda de l’accompagner dans une quête dont le but était de trouver la fameuse Élue du nom de Colette. Cette dernière ayant gardé son humanité, il désirait apprendre à faire de même… Car il refusait d’être esclave… La mort était pour lui le choix le plus judicieux.

Pourtant, en dépit de son discours, Moyashi contempla le jeune homme avec un regard suspicieux. Se relevant en s’éloignant d’un pas en arrière, tout commençait à être clair. Un rire des plus étranges s’échappa alors de la bouche de la jeune femme… Un rire nerveux qui s’arrêta au bout de quelques secondes.

« Je me demande bien pourquoi tout me guidait vers toi à chaque fois… Mes rêves, nos rencontres, mes visions… Toutes me laissaient croire que c’était TOI ! »

La colère commençait à monter en elle et sa voix se déchirait lentement en résonnant en écho dans la grotte.

« Comme une idiote j’y ai cru ! Comme une idiote elles m’ont totalement rendue vulnérable face à toi ! Je commençais même à… t’apprécier réellement! Je pensais que… Qu’elles me guidaient… Elles me disaient que c’était toi ! Mais NON !!! »

Des larmes de colère lui brouillaient la vue, mais elle en fit une totale abstraction et continua de vider son sac même si tout ne paraissait pas très clair.

« Tu veux retrouver l’Élue car tu es l’un des leurs ! Tu n'es plus... Tu... C’est terminé… Je… Tu… »

Toussant alors violemment, la ninja alla se poser contre le mur le plus proche afin de ne pas s’écrouler. Si on lui offrait un tel pouvoir, c’est sûr qu’elle ne voudrait pas le lâcher. Cela devait être pareil pour celui qui lui ressemblait comme deux gouttes d’eau… Se laissant glisser le long du mur, Moya se posa légèrement sur le sol et dans un dernier geste, mit sa tête entre ses genoux.

« Laisse-moi… Pars rejoindre ceux qui t’attendent et qui sont avec toi… »

Acceptant enfin la réalité, la jeune femme commençait à se demander ce qu’elle allait bien pouvoir faire et où est ce qu’elle allait bien pouvoir aller. Depuis qu’elle avait quitté Mizuho, elle avait suivi une piste et s’était accrochée à ses rêves et ses visions en pensant que tout irait bien… Malheureusement, elle n’avait pas pensé que tout cela allait prendre une tournure aussi… dramatique. De plus, sa maladie s’était aggravée… La journée était décidément la pire de toute sa petite vie. Ses espoirs s’étaient envolés et son cœur était littéralement brisé…

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Irius
Mage
Mage
avatar

Masculin
Nombre de messages : 238
Age : 27
Race : Demi-Humain Demi-Ange
Métier : Rôdeur
Sort Avec : Célibataire...
Date d'inscription : 30/04/2009

Votre perso
Age de votre perso en RP: 20
Elément: Maitre du vent. Un peu de l'eau.
Description de vos techniques:

MessageSujet: Re: [~ Connected Fates ~][Pv: Irius]   Jeu 3 Fév - 7:37

Je buvais les paroles de Moyashi sans comprendre le raisonnement, mais ce qui était sur, c'était que la colère commençait à s'emparer de moi à chaque parole qu'elle annonçait. Ce n'était pas contre elle que ma colère était dirigé, mais contre moi-même. Dirigé par un semblant de désespoir de cause que je pensais que la demoiselle avait compris en moi. Ma rogne bouillait à l'intérieur de mon esprit qu'il me fallait pas beaucoup pour que je me laisse emporter par le désespoir. C'était une des raisons qui m'ont poussé à faire quelques choses.

Ma tête se baissa pour que mon regard touche le sol, je ne voulais pas qu'elle voie l'état de mon visage. Lorsqu'elle eu terminé de parler, je me suis approché d'elle lentement pour par la suite me mettre à son niveau. Sans connaitre ce qu'elle allait faire, je lui ai pris le collet de sa chemise noir et je l'ai soulevé pour qu'elle se remette debout. Sans plus attendre, je l'ai frappé à la joue tout en la lâchant l'envoyant baladé à quelques mètres de moi.

J'ai finalement levé mon visage vers elle, des larmes de colère y étaient affiché et mes yeux montraient un segment de désespoir et de frustration. Ma main se porta à mon visage balayant toute la sueur que j'avais sur mon front avant de la regarder droit dans les yeux.


ESPÈCE DE PETITE CRÉTINE!!!
SI TU N'AS PAS ENCORE COMPRIS, C'EST QUE TU ES UNE IDIOTE.
BON SANG...


Je me suis approché d'elle d'un pas, le poing levé avant de m'arrêter. J'ai commencé à mordre mon propre poing pour ne pas faire une folie qui pouvait me couter quelques choses de chère à mes yeux. Bien que pour le moment, c'était assez limite de ma part.

À QUOI ÇA M'AURAI SERVI DE TE DIRE TOUT ÇA .
LIBERTÉ, LOYAUTÉ ET RESTER SOI-MÊME.
CROIS TU RÉELLEMENT QUE JE VAIS DEVENIR L'ESCLAVE DE MITHOS ?
APRÈS TOUT CE QUE JE T'AI DIS...
JE CROYAIS QUE TU ALLAIS ME COMPRENDRE TOI AU MOINS.
ME SERAIS-JE TROMPER ?


J'ai commencé à tourner autour d'un point imaginaire que j'avais visualisé sur le sol. Le marche réussi à me calmer malgré la fureur qu'il y avait à l'intérieur de moi. Comment osait-elle me traiter de manipulateur à ce point malgré tout ce que je lui avais dit? J'ai regardé le cruxis cristal pendant quelques secondes avant de m'arrêter à quelques mètres d'elle.

Dois-je comprendre que j'aurais dû te laisser mourir dans la grotte ?
Si c'est le cas, pardonne moi de ne pas l'avoir fait avant.
J'aurais dû comprendre que tu voulais mourir...
Au moins, je n'aurais pas eu à mettre cet objet de malheur.
SAIS-TU QUE C'EST POUR TOI QUE J'AI UTILISÉ CE POUVOIR ?
QUE JE DOIS MAINTENANT ME BATTRE CHAQUE SECONDE POUR NE PAS PERDRE MON ÂME ?


Je me suis laissé tomber par terre telle une feuille à l'automne avant de m'asseoir en indien. J'ai regardé un peu le ciel sachant que ma vie n'allait plus être pareille, que maintenant je devais me battre encore pour la sauver. J'étais si fatigué de devoir sauver ma vie à chaque seconde, surtout s'il fallait que je sauve celle des gens.

Si tu veux... si tu veux réellement que je perde mon âme...
Tu n'as qu'à me le dire... Et j'arrête tout et là...
Je deviendrais comme eux, sans cœur et sans vie...

¤°°°¤---->*****+o+o+o+o+o+o+o+o+o+o+o+o+o+o+o+o+o+o+o+o+o+o+o+o+o+o+o+*****<----¤°°°¤
Monsieur, savez-vous ce que c'est que le respect...
Ahhh, désolé, vous êtes humain, vous ne pouvez pas comprendre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Moyashi Gin'iro
Mage
Mage
avatar

Féminin
Nombre de messages : 131
Age : 28
Race : Ninja
Sort Avec : Célibataire...
Date d'inscription : 04/06/2009

Votre perso
Age de votre perso en RP: 20
Elément: ténèbres
Description de vos techniques:

MessageSujet: Re: [~ Connected Fates ~][Pv: Irius]   Sam 5 Fév - 1:13

Irius avait pris le temps d’écouter les dires de la jeune ninja jusqu’au bout. N’osant pas relever la tête de peur de se confronter au regard de l’archer, Moyashi la garda entre ses genoux tout en essayant de faire le vide dans son esprit. Mais aussi surprenant que cela puisse paraitre, elle sentit une main la redresser violemment en la soulevant par le col. Ayant eu juste une seconde pour dévisager le jeune homme avec son air déplaisant, elle vit alors sa main arriver directement sur son visage et son corps vola dans les airs avec grâce avant de retomber lourdement sur le sol. La douleur l’avait encore quittée à ce moment là, pourtant, la jeune femme ne put s’empêcher de porter une de ses mains à sa joue qui aurait du être endolorie. Relevant la tête vers celui qui était à l’origine de cette claque majestueuse, elle vit que des larmes de colère perlaient ses yeux. C’était bien la première fois qu’elle le voyait dans cet état… Décidemment, la journée allait se révéler être une des plus éprouvantes pour tous les deux.

Levant les yeux non sans montrer de la colère, Moyashi écouta alors les paroles vives et poignantes de son interlocuteur. Ainsi, elle n’avait rien compris. Ce n’était qu’une idiote… Il lui en voulait d’avoir pensé qu’il allait être l’esclave de Mithos. Mais après tout, était-ce réellement de sa faute ?

La ninja connaissait les anges et la façon dont ils se transformaient… Mais elle ignorait ce qu’il se passait juste après la transformation. D’après elle, leurs esprits étaient définitivement liés à Yggdrasil qui leurs donnait des ordres directement une fois le cristal lié. Finalement, elle s’était trompée puisque Irius semblait encore avoir toute sa tête. Peut être que ça allait venir avec le temps…

Marchant alors dans la grotte en tournant en rond, le jeune archer semblait se vider de la colère qui ne cessait de l’envahir en s’adressant à la jeune femme. Sa voix se faisait de plus en plus forte, et ce n’est qu’après une réflexion sur l’envie de mourir de la ninja qu’il sortit alors les mots qui étaient sans doute les plus douloureux.

Il avait fait tout ça pour elle… pour la sauver. Écarquillant les yeux, Moyashi enfouit sa tête entre ses genoux et se mit à pleurer de plus belle. C’est elle qui avait voulut le sauver, et sans son aide, elle aurait peut être réussi… Mais il avait fallu qui se sacrifie à ce point pour sa personne et ça, elle ne le supportait pas.

Pendants que ses sanglots venaient rompre le léger silence qui s’était installé dans la grotte, Irius, lui, se laissa tomber au sol… C’est alors qu’il l’acheva avec un discours de plus étranges. Il était prêt à perdre de son âme si elle le désirait… Il remettait donc sa vie entre ses mains. Ne pouvant plus supporter cette histoire de dilemme, la jeune ninja se jeta sur l’archer. Se positionnant de part en d’autre de son torse et saisissant ses deux poignets afin de le clouer au sol, elle explosa à son tour.

« POURQUOI TU AS FAIT CA POUR MOI ??? HEIN ?! Pourquoi te laisser envahir par le mal juste pour sauver une sale gamine condamnée comme moi ???!!! »

Ses larmes allant mourir directement sur le jeune homme, Moyashi n’arrivait plus à se contenir.

« COMMENT OSES-TU ME DEMANDER DE CHOISIR !!! C’est évident NON ? !! Tu es intérêt à VIVRE et à te BATTRE !!! »

Lâchant un dernier soupir comme pour laisser sortir la dernière vague de colère de son corps, elle relâcha les poignets d’Irius et se leva doucement afin de le laisser respirer. Ce mélange de sentiments la rendait folle et à présent elle se laissait guider par ses émotions… Chose qui d’ordinaire n’arrivait jamais puisqu’elle les avait toujours cachées. Cette journée, cette rencontre à nouveau avec celui qui venait de se sacrifier pour elle, cette nouvelle facette de sa personnalité, ce nouveau symptôme… Elle était totalement perdue et ne savait plus qui elle était réellement. La seule chose dont elle était sûre concernait son retour imminent à la ville des neiges…

« Je dois rentrer à Flanoir. Si je ne prends pas quelque chose rapidement, je risque d’y passer. Et je n’ai pas envie de mourir dans cette vieille grotte comme une imbécile. »

Sans attendre, elle posa alors son regard sur l’archer et reprit son air sérieux.

«Je ne pense pas que ma compagnie sera appréciable pour toi… »

Ne sachant plus quoi penser d’elle-même, la jeune ninja ne voulait pas s’engager sur une voie avant d’y avoir bien réfléchi. Est-ce que ce nouveau voyage allait lui apporter ce qu’elle recherchait depuis tant d’années ? Est-ce qu’en devenant à fleur de peau elle n’allait pas être encore plus faible qu’elle ne l’était déjà ? Avant de prendre une décision, elle devait faire le point sur elle-même ainsi que sur la progression de sa maladie. De plus, elle devait étudier les notes qu’elle avait trouvées dans la vieille maison abandonnée. Mais d’un autre côté, elle se sentait redevable… C’était de sa faute s’il s’était transformé en ange…

Baissant la tête sans pour autant se laisser gagner par ses émotions, Moyashi se décida.

« Tu ne dois pas être seul en plus. Compte plutôt sur ces personnes là. »

Sans adresser un seul regard à Irius, elle prit alors la direction dans la sortie en marchant maladroitement. Sa tête commençait à tourner, mais ne ressentant aucune douleur, elle devait trouver un médecin au plus vite afin de se remettre sur pieds. Dans un dernier élan, et toujours en marchant droit devant, elle stoppa sa course et se retourna.

« J’ai juste une question… Tout à l’heure… Tu as dis que le monde était vaste et que tu tombais toujours sur moi… Tu commençais à te demander si… ? »

Avide de savoir ce qu’il pensait sur ces rencontres qui paraissaient être programmées par le destin, Moya’ plongea alors ses yeux humides dans ceux du jeune homme. Peut être qu’il avait une explication qui tenait la route contrairement à elle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Irius
Mage
Mage
avatar

Masculin
Nombre de messages : 238
Age : 27
Race : Demi-Humain Demi-Ange
Métier : Rôdeur
Sort Avec : Célibataire...
Date d'inscription : 30/04/2009

Votre perso
Age de votre perso en RP: 20
Elément: Maitre du vent. Un peu de l'eau.
Description de vos techniques:

MessageSujet: Re: [~ Connected Fates ~][Pv: Irius]   Mar 15 Fév - 19:50

Je connaissais déjà la réponse qu’elle allait donner avant même de connaître les paroles qu’elles allaient prononcer. Ma vive impression sur le sujet et surtout le changement d’humeur qu’elle avait envers moi m’avait donné un peu d’assurance sur sa réponse. Il faut dire que même si elle aurait fait l’erreur en me disant de disparaître, jamais je n’aurais pu ou même vouloir devenir quelques choses d’autres que moi-même. Étais-ce un brin de fierté que j’avais encore gardé à l’intérieur de moi ou un simple sentiment d’appartenance que j’essayais de gardé pour la survie de mon âme…

Je m’étais attendu à tout de la part de la demoiselle après avoir entendu ses paroles des dernières minutes. Lorsqu’elle se jeta sur moi pour m’immobiliser, j’avais ressenti une douce victoire sur elle. Une victoire contre son égo que je croyais plus fort que tout, une victoire assez satisfaisante pour mon égo. Malgré les nombreux bousculement que j’avais eu à l’intérieur de ma tête et les changements que ca avait mis en cause, j’avais pu sans le savoir découvrir Moyashi d’une nouvelle manière.


*Bien qu’elle soit têtu comme une mule…*
*Elle est assez impressionnante.*


Malgré le fait qu’elle se leva pour me libérer, mon regard distrait par le visage de la demoiselle devint presque rouge d’admiration, une chance que le teint un peu plus blanc des anges vint cacher ce trait qui aurait nui à ma réputation d’être solitaire. Je me sentais un peu ému par ses paroles d’un certain côté de voir qu’elle pensait aussi à moi dans ses quelques temps libres. Malgré ma colère qui grondait à l’intérieur de moi, je gardais mon calme et mes émotions furent sellées à l’intérieur de moi pour ne faire place qu’aux valeurs que je voulais montrer.

Tout en me relevant, j’ai commencé à faire battre mes ailes pour me remettre sur pied beaucoup plus rapidement. Le battement des ailes ensembles firent bouger un vent froid dans la caverne. Une fois sur pied, je compris facilement le fonctionnement de ses nouvelles armes, connaissant parfaitement la magie du vent, la concentration restait la même.

Je vais te répondre d’une manière efficace et simple…
Je t’ai sauvé puisque… finalement, je me le demande encore.
Et ce que tu appelle le mal, je trouve que ce n’est pas si mal en fin de compte.
Si on oubli qu’elle essai de prendre mon âme, c’est presque un segment de dieu.


Le peu d'humour qui sorti de cette phrase était destinée à la calmé un peu, je connaissais assez bien Moyashi pour comprendre qu'elle avait quelques choses contre les Anges et que son honneur de ne rien devoir à personne comme la mienne était toujours dans son être. Lorsqu'elle me confia qu'il fallait que je suive ses gens là... je ne sus pas quoi répondre.

Ma tête tourna de gauche à droite sans comprendre ce qu'elle voulait dire. On était pourtant seul dans une grotte à -23 degrés au beau milieu de nul part sans personne pour nous déranger. Si elle voyait quelques choses à part de la glace, elle était devenu un peu folle dans sa tête.


Je ne vois personne d'autre que nous...
Où peux-tu voir des gens vivant contre qui je peux me fier et suivre ?


Avant même de comprendre ma réponse, elle marcha en direction de la sorti d'un pas assez étrange, ses jambes zigzagants un peu sur les côté, comme si elle venait d'être étourdi. Ma conscience me fit immédiatement parvenir une réponse assez encourageante.

*Elle a dût s'épuiser durant le combat.
*Devrais-je l'aider pour se rendre jusque dans la ville?*
*J'ai assez pitié d'elle, je crois que je n'ai pas le choix.*
*Elle restera un poids sur mes épaules pendant encore longtemps...*


J'ai haussé les épaules haut dans les airs, avant de m'avancer vers la demoiselle en détresse (Razz). Je n'avais même pas fait deux pas qu'une de ses questions parvint à mes oreilles. Il est certes que cette question était aussi un grand mystère pour moi-même, mais à voir ses yeux humides plongée profondément dans les miens, je n'eu pas le courage de l'enfoncer encore plus bas.

Je crois que nous sommes destiné à s'entre aider.
Moi pour ta maladie et toi pour...


Je n'avais aucune idée en quoi son assistance pouvait me venir en aide. Le petit silence qui s'empara de la caverne me fit presque frissonné tellement c'était tendu. Sans m'en rendre compte, j'ai sorti presque aléatoirement la première idée qui me venait à l'esprit.

Et toi a me faire comprendre l'importance des autres.
De me montrer que les humains ne sont pas tous des égoïstes sans cœurs.
Bref, des toi dans le temps... malgré que maintenant... c'est mieux.
Par contre...


D'un petit sourire amusé envers Moyashi, j’ai commencé à parler d’une voix angélique des paroles que je ne comprenais pas moi-même, malgré que je connaisse l’effet que je voulais y prendre forme. J’ai pointé un doigt en direction de la porte de la caverne.

PHOTON

Un faisceau de lumière blanche apparu du bout de mes doigts pour finalement prendre effet sur le haut de l’entré. L’explosion se fit entendre, mais c’est lorsque la neige tomba précipitamment vers le bas pour bouclé l’accès à la sortie. Regardant toujours Moyashi, je me suis un peu mise sur la défensif connaissant sa réaction. Mais mon regard était devenu noir, presque sans âme.

J’ai une seule question à te poser, rien qu’une.
Ensuite, nous partirons ensemble où tu le voudras.
Et je disparaitrais même de ta vue si tu le veux.
Pourquoi n’aimes-tu pas me voir avec des ailes ?
Est-ce que tu hais les elfes parce qu’ils ont des oreilles pointus ?
Répond à ma question, car depuis que j’ai ses ailes, tu as changés.

¤°°°¤---->*****+o+o+o+o+o+o+o+o+o+o+o+o+o+o+o+o+o+o+o+o+o+o+o+o+o+o+o+*****<----¤°°°¤
Monsieur, savez-vous ce que c'est que le respect...
Ahhh, désolé, vous êtes humain, vous ne pouvez pas comprendre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Moyashi Gin'iro
Mage
Mage
avatar

Féminin
Nombre de messages : 131
Age : 28
Race : Ninja
Sort Avec : Célibataire...
Date d'inscription : 04/06/2009

Votre perso
Age de votre perso en RP: 20
Elément: ténèbres
Description de vos techniques:

MessageSujet: Re: [~ Connected Fates ~][Pv: Irius]   Ven 25 Fév - 16:36

Irius n'attendit pas pour se relever, pour sûr, il utilisa même ces choses qui lui sortaient du dos et qu'on appelaient communément « des ailes ». Comment ne pas exprimer ne serait-ce qu'une once de dégoût à la vue de ces plumes d'un blanc immaculé ? Tout paraissait si beau, et pourtant ces anges étaient les pires ennemis que le monde n'ait jamais connu... Mais l'ancien archer ne devait pas être au courant puisqu'il voyait ça comme un cadeau venu des cieux.

Moyashi ne put s'empêcher de penser que l'homme en question était devenu complètement fou... La rage et l'incompréhension commença alors à déformer son visage déjà bien fatigué... D'ailleurs, aucun sourire ne vint étirer ses lèvres fines lorsqu'Irius eu fini sa première tirade. Mais cela ne l'empêcha pas de continuer... Il ne comprenait pas où elle venait en venir lorsqu'elle avait parlé de personnes le soutenant... Pourtant c'était assez clair tout de même... non ?

Se hissant alors dans les airs, le nouvel ange s'avança vers la ninja silencieusement et avec une grâce assez naturelle... Les yeux resplendissant de défi, elle attendit qu'il finisse de parler avant de lui faire part de ses pensées à son tour... Il parla alors de destin... Il devait l'aider et elle devait faire de même. Tout coïncidait avec ses visions et ses rêves étranges et pourtant, elle n'arrivait pas à lui faire confiance, du moins, elle n'y arrivait plus.... Ainsi, elle, de son côté, devait lui faire comprendre l'importance des autres... C'était totalement dépourvu de sens... L'esprit fatigué et embrumé, Moyashi ne saisissait plus le sens des phrases de son interlocuteur... Mais l'acte qui suivit vit réveiller la rage qu'elle avait mise de côté pendant la rencontre.

En effet, et sans lui demander son avis, Irius avait bloqué l'entrée à l'aide de ses nouveaux pouvoirs. Désireux d'avoir une réponse à une certaine question, la ninja se retourna vers lui sans attendre une seconde plus en poussant un hurlement de colère.

« RHA !! Tu veux savoir pourquoi je les hais tant hein ??!! Mais réfléchis !! Ce sont eux nos ennemis ! Eux qui détruisent tout ! Eux qui veulent régner !!! On ne peut lutter contre ça !!! Je ne sais pas comment tout cela fonctionne mais je sais que les anges sont nos ennemis !!!! TOUT LE MONDE LE SAIT! »

Essoufflée, la jeune femme s'adossa à une paroi afin de ne pas s'écrouler. Expirant calmement, elle prit alors une voix plus douce non dénuée de froideur.

« Quand je parlais de personnes qui te soutenaient, je faisais allusion à l'extérieur. N'as-tu pas des amis, des compagnons de voyage auxquels tu tiens et qui te soutiennent ? »

Relevant la tête, Moyashi plongea son regard dans celui de l'ange. Soudain, une petite toux vint briser le léger silence qui venait de s'installer... Ses poumons la brûlaient et l'air qui y passait l'écorchait de l'intérieur. Elle n'avait plus le temps de discuter, il fallait sortir de cet endroit à tout prix.

« Laisse moi sortir. »

Si le corps ne suivait plus, l'esprit combatif de la jeune femme ne dépérissait pas, lui. Prête à se lancer dans un combat perdu d'avance, Moya' se détacha du mur pour venir de poser juste devant celui qui était à l'origine de l'éboulement. La respiration bruyante, la douleur présente, elle n'avait plus peur de rien...

« Tu as eu tes réponses alors utilise tes... « nouveaux pouvoirs géniaux » pour faire une entrée décente. »

Dans un dernier souffle, elle reprit son air de défi.

« Je n'ai pas peur de toi. »

Quitte à mourir ici, elle n'avait plus rien à perdre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Irius
Mage
Mage
avatar

Masculin
Nombre de messages : 238
Age : 27
Race : Demi-Humain Demi-Ange
Métier : Rôdeur
Sort Avec : Célibataire...
Date d'inscription : 30/04/2009

Votre perso
Age de votre perso en RP: 20
Elément: Maitre du vent. Un peu de l'eau.
Description de vos techniques:

MessageSujet: Re: [~ Connected Fates ~][Pv: Irius]   Ven 25 Fév - 21:58

Le destin, qu'est-ce que le destin? C'est à ce moment précis que j'ai pu comprendre qu'on pouvait lui donner plusieurs sortes de vision sur elle. Pourtant, elle reste là à attendre de faire sa part du travail sans se soucier du comment et du pourquoi on devait l'atteindre. Lorsque j'avais rencontré Moyashi, j'avais cru y déceler quelques choses qui m'attiraient et qui allaient finalement me permettre de me reposer. C'était dans ce type de penser que j'avais cru pouvoir prendre les choses en mains pour en finir une bonne fois pour toutes.

Seulement, il n'y avait aucun office au fait qu'il fallait que je me sacrifie encore plus pour devoir m'arrêter et souffler un peu d'air pur. J''avais espéré rencontrer que ma rencontre avec la jeune demoiselle dans cette caverne allait me donner un peu de réconfort sur ce long trajet pour ma survie. C'est l'inverse qui arriva...

La forgeuse demoiselle était devant moi, un air glacial posé sur ma personne et prêt à me trancher en deux comme si je sois devenu un ennemi potentiel. Je pouvais décerner en elle une colère noire dévastatrice, elle n'était plus comme la jeune fille froide et calme que j'avais rencontré prêt de la tour de Mithos. Non, elle était devenu une femme qui se laissait maltraiter par ses sentiments de colère et de haine. Avait-elle encore conscience de ce qu'elle faisait ou de ce qu'elle mettait en jeu en agissant de cette manière ?



Sincèrement... tu me déçois largement Moyashi.
Où est donc passée la Moyashi d'autres fois.
Celle qui était capable de me tenir tête.


Ma peine était totalement dans ma tête et ma voix provenait de la rage d'être en train de perdre une personne chère à mes yeux. J'avais rencontré Aurélyss et elle m'attendait surement encore avant d'aller à ce fameux bal masqué. Je risquais d'arriver un peu en retard... Elle allait m'en vouloir, mais je devais d'abord sauver celle qui attirait mon attention plus que toutes les autres personnes que j'avais rencontrée.

Si ce sont tes ennemis, tu n'auras donc aucun remords à me tuer ?
Si ce que tu dis est vrai, alors je devrais aussi te laisser mourir comme un vulgaire rat dans son trou.
Je vais te proposer quelques choses... une sorte de jeu qui va changer ton destin ainsi que le mien.


Un aura vert apparu sous mes pieds et de l'énergie magique commencèrent à apparaitre autour de moi, une incantation de type vend allait être créé de mes mains. Mes cheveux volant dans les airs comme si une tornade venait de passer.
Dame nature, lance ton défi et cache moi de mes amis comme de mes ennemis.

Dès que le sort fut lancé, j'ai pointé l'entrée de la grotte de mon doigt pour compléter la malédiction que je venais de confectionner. Étant un sort que j'avais souvent lancé, il me fut facile de reprendre un peu de mon énergie perdue. Toujours droit devant Moyashi, mon souffle un peu lent par mon effort, je l'ai regardé droit dans les yeux, une lueur de défi virevoltant dans mes pupilles.


Maintenant que je suis ton ennemi, tu n'as qu'à me tuer.
Dès que ce sera fait, l'ouverture de la grotte va apparaitre.
Tu ne devrais pas avoir de mal à faire ce type de chose à un Ange.
Quoiqu'il ait resté dans tes pensées pendant si longtemps...


Le défi lancé, je me suis propulsé en direction du mur le plus loin d'elle et je me suis assis en indien dans le coin sachant qu'elle allait me charger d'une façon sauvage. Si elle gardait son calme, j'allais simplement la mettre au village le plus proche en sachant que la Moyashi que j'aimais était encore là. Dans le cas contraire, j'allais être obligé de me défendre et de lui faire entendre raison par la force s'il le fallait.

Aux faites...
Si tu retournes ta question sur les amis à l'envers.
On peut dire que tu connais la réponse que je te donnerais.
Puisque avant, tu étais comme moi.
Seulement... tu es perdu entre ton toi-même et ton dégout.
J'espère seulement que tu prendras la bonne décision.
Car malgré tout, je crois en toi et je sais que tu prendras la bonne décision.
Tu n'as qu'à me demander de te sortir d'ici par la voie des airs.
Mais, sauras-tu me demander ce que tu hais ?

¤°°°¤---->*****+o+o+o+o+o+o+o+o+o+o+o+o+o+o+o+o+o+o+o+o+o+o+o+o+o+o+o+*****<----¤°°°¤
Monsieur, savez-vous ce que c'est que le respect...
Ahhh, désolé, vous êtes humain, vous ne pouvez pas comprendre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Moyashi Gin'iro
Mage
Mage
avatar

Féminin
Nombre de messages : 131
Age : 28
Race : Ninja
Sort Avec : Célibataire...
Date d'inscription : 04/06/2009

Votre perso
Age de votre perso en RP: 20
Elément: ténèbres
Description de vos techniques:

MessageSujet: Re: [~ Connected Fates ~][Pv: Irius]   Jeu 3 Mar - 21:27

Tout devenait flou autour de la jeune ninja… Prête à combattre pour une raison qui commençait à lui échapper, elle commençait peu à peu à tomber dans l’inconscience. Les mots qu’Irius prononçait n’avaient plus aucun sens… D’ailleurs, elle n’arrivait plus à les saisir complètement. Que faisait-elle ici ? Comment la situation avait tourné à son désavantage ? Comment avait-elle pu se mettre dans un état pareil, physiquement et psychiquement parlant ? Tout ce qu’elle voulait était sortir d’ici afin de se reposer mais l’ange qui se trouvait devant elle ne semblait pas désirer la même chose… Un ange, ah oui, l’archer s’était transformé en homme ailé pour la sauver…

Les détails échappaient à Moyashi… Totalement perdue, elle se concentra alors sur la bouche de l’homme qui se trouvait devant elle afin de comprendre ce qu’il disait. Le tuer ? Mourir comme un rat ? Un jeu lié àson destin ? Bien que les mots arrivèrent jusqu’au cerveau de la jeune fille, elle ne comprit strictement rien. De quel jeu parlait-il ? Qu’avait-il en tête ?

Sans attendre un instant, quelque chose de magique vint éblouir ses yeux qui, déjà, ne discernaient plus grand-chose. La seule chose qu’elle avait saisie était que le sort venait de l’archer et que ce dernier avait pointé du doigt la sortie en guise de finalité.

Que voulait dire tout cela ? La ninja aurait bien posé la question, mais aucun son ne semblait vouloir sortir de sa bouche… Sa vue vacillait, son souffle se faisait encore plus bruyant… Il allait devoir expliquer ce qu’avait eu pour but sa magie… Chose qui arriva dans les secondes qui suivirent.

Focalisant toute son attention sur Irius, Moyashi comprit alors ce qu’il venait de faire. La colère montait graduellement en elle, lui insufflant la vie qui avait commencé à la quitter. Pourquoi faisait-il une chose pareille ?!!? De plus, il ne cessait de l’embrouiller en parlant d’elle au passé, puis au présent… De l’amour, de la haine… Tuer, épargner, vivre… Dégout, décision, destin… N’ayant plus la capacité de réfléchir car cela l’épuisait, elle fit alors abstraction des paroles de l’ange et commença à se diriger vers lui lentement.

Les yeux cernés, la douleur la faisant souffrir à chaque foulée, le souffle lent et bruyant, la ninja réduisait le chemin qui la séparait de celui qu’elle avait rencontré pour la première fois dans les ruines. Tellement chose s’était passée cette journée… Trop de choses. Tout d’abord, il y avait eu ce constat étrange concernant l’homme qu’elle cherchait… Elle avait du fuir car une bande s’était rendue au même endroit. Ensuite, elle s’était abritée dans la caverne où l’homme dont elle rêvait chaque nuit s’était cachée lui aussi… Mais en mauvaise état. Des échanges de paroles s’en étaient suivis puis elle s’était rendue compte que sa maladie s’était aggravée… Ensuite étaient arrivés les hommes en noirs, puis une bataille, son invocation, la transformation en ange…

Se situant juste devant Irius à présent, Moyashi ferma les yeux comme pour faire taire la voix qui lui rappelait les événements de la journée. Réunissant alors toute la force qu’il lui restait, elle leva la tête pour plonger son regard rempli de haine et de tristesse dans celui de l’ange. Des larmes s’étaient mises à couler le long de ses joues, la brulant légèrement… Sans attendre un instant, elle prit une bouffée d’air et leva son poing droit.

« Idiot… »

Laissant retomber son poing sur le torse du jeune homme, elle se sentie défaillir et son corps s’effondra. Enfin, elle avait succombé au sommeil qui n’avait pas arrêté de la tenter. Mais… Quelque chose l’avait fait frémir… Sa dernière pensée pour ce qui allait se passer par la suite. Maintenant qu’elle s’était évanouie sur lui, qu’allait-il faire d’elle ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Irius
Mage
Mage
avatar

Masculin
Nombre de messages : 238
Age : 27
Race : Demi-Humain Demi-Ange
Métier : Rôdeur
Sort Avec : Célibataire...
Date d'inscription : 30/04/2009

Votre perso
Age de votre perso en RP: 20
Elément: Maitre du vent. Un peu de l'eau.
Description de vos techniques:

MessageSujet: Re: [~ Connected Fates ~][Pv: Irius]   Mar 15 Mar - 20:28

Je ne m’étais pas rendu compte à qu’elle point la situation avait empirer avant que je puisse voir ce qui se passait devant mes yeux…

La seule chose que la demoiselle devait faire était juste de me demander de la transporter en lieu sur et au lieu de ça, elle s’était avancée vers moi pour me traiter d’idiot et tomber dans une inconscience déconcertante. Qu’avait-elle à gagner en faisant tous ces efforts pour me faire sentir un peu mal ? Si elle avait voulu me faire la morale ou simplement voulu me tuer, j’aurais un peu mieux compris, mais simplement se planter devant moi et me frapper avec le restant de sa force, ce n’était pas bon signe.


Qu’est ce que je suis sensé faire maintenant?
Espère t’elle vraiment que je la sauve encore une fois ?
Si c’est bien ce qu’elle croit, je ne parierais pas ma vie sur cette espérance.


Je me suis relevé en tassant sur le côté le corps maintenant frêle de la demoiselle. Je n’avais pas été très doux avec elle, mais à quoi bon maintenant s’excuser, elle avait surement pris conscience de son erreur de jugement. Pour ce qui est du chemin à prendre pour faire arrêter cette douleur à l’intérieur de moi, c’était devenu une question sans réponse. Je n’avais maintenant plus qu’à l’affronter tout seul sans soutien.

J’ai commencé à marcher en direction de l’ouverture de la sortie, sachant que j’allais devoir faire effondrer un peu la caverne pour rouvrir le passage. Le peu de neige qui risquait de tomber du toit n’allait pas avoir de conséquence grave sur Moyashi.

Sentant le flux de mana se concentrer autour de mes mains, je me suis mis en position pour commencer à créer une brèche en direction de la sortie. Dès que le premier rayon apparut au bout de mes doigts, ma caverne trembla un peu et de la neige et un peu de glace tombèrent sur le sol créant quelques trous sur le sol couvert de neige molle.

L’opération dura quelques minutes de précision, car je ne voulais quand même pas faire tomber toute la neige et la glace sur le sol. Un tel choc ne donnerait aucune chance de survie à la jeune femme inconsciente.

Dès que l’opération prit fin, je me suis retourné en direction de Moyashi…


C’est ici que l’on se sépare pour de bon.
Bien que je crois que tu risques de mourir rapidement.
Si tu es forte, tu devrais survivre à ce froid intense.
Bien qu’en cas contraire, j’aurais au moins été ravi de connaitre une personne avec de l’ambition.


La marche rapide en direction de l’extérieur fut pour moi très longue, trop longue pour ce si peu de temps. Sans prendre le temps de comprendre ce qui se passait, je suis retourné en direction de la demoiselle pour la prendre sur une de mes épaules. Ce geste irrégulier n’était simplement que le fruit de mon âme.

Ne crois pas que je te sauve encore.
Juste que je détesterais avoir une mort sur la conscience.
Surtout une mort que je n’aurais pas voulue.
Ça nuerait à ma concentration…
Si tu meurs, ça sera de ma lame et en combat.
Et simplement par ça…
Rentre-toi bien ça dans le crâne.


Je ne connaissais pas d’endroit proche où se reposer et Flanoir était encore un pays auquel je n’avais jamais fait de visite. Je ne pouvais donc pas me téléporter dans un endroit sécuritaire et me rendre trop loin risquait de m’épuiser au point de plus rien pouvoir bouger de la journée.

Je mis branle de combat mes nouvelles ailes d’une couleur presque multicolore qui apparut dans mon dos. Sans prendre le temps de lires le mode d’emploi, je me suis précipité vers la sortit pour ensuite me mettre à voler en direction d’une ville ou d’un village proche. Mes mouvements d’abord très vagues prirent de l’assurance rapidement. Un maitre du vent comme moi avait l’avantage dans les airs, ce fut donc facile de manier ses ailes. Bien qu’un peu de magie pour stabiliser quelques fois les courbes me fit le plus grand bien. Finalement, les ailes s’entrainaient à voler, alors que ma magie du vent faisait le reste.

Juste pour rire un peu et voir si elle voudrait descendre du haut d’environ 100 mètres, j’ai sorti de mon sac à dos ma fameuse bouteille de vie. Je savais que ça n’allait pas la guérir comme l’antidote qu’elle avait d’habitude. Mais si ma mémoire était bonne, ma médecine avait quand même réussi à améliorer sa condition pendant quelque temps.

Sans prendre le temps de penser au reste, j’ai changé la position de la demoiselle pour tenir ses épaules et ses jambes par mes mains et le vent ouvritla petite bouteille pour lui envoyer de ce précieux liquide sur ses lèvres.


On se réveille princesse, l’heure de prendre un peu d’air frais.

¤°°°¤---->*****+o+o+o+o+o+o+o+o+o+o+o+o+o+o+o+o+o+o+o+o+o+o+o+o+o+o+o+*****<----¤°°°¤
Monsieur, savez-vous ce que c'est que le respect...
Ahhh, désolé, vous êtes humain, vous ne pouvez pas comprendre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Moyashi Gin'iro
Mage
Mage
avatar

Féminin
Nombre de messages : 131
Age : 28
Race : Ninja
Sort Avec : Célibataire...
Date d'inscription : 04/06/2009

Votre perso
Age de votre perso en RP: 20
Elément: ténèbres
Description de vos techniques:

MessageSujet: Re: [~ Connected Fates ~][Pv: Irius]   Dim 20 Mar - 18:50

Des rêves, encore des rêves… Ou plutôt dire des cauchemars… A chaque fois que Moyashi sombrait, elle discutait ou bataillait avec sa copie conforme qui n’avait qu’une petite dizaine d’années. Cette fois encore, le même rituel se répéta… Les ruines, la maladie qui empirait… puis le seul homme qui pouvait l’aider et dont le visage était masqué. C’était bien beau de faire les mêmes rêves car la Ninja ne prenait plus peur en se réveillant, mais ça commençait à devenir agaçant. Pourquoi ne pas dire clairement les choses ? Ainsi, elle aurait peut être pu être soigné et aspirer à une vie calme et sereine dans les tréfonds d’une forêt encore inconnue.

Alors qu’elle était rendue à l’épisode où elle tentait de sortir des ruines poursuivie par une créature déplaisante, les douleurs commencèrent à revenir la torturer et une chaleur sembla se diffuser dans toutes les parties de son corps.

Était-elle morte ? Avait-elle succombé à ses blessures dans la grotte où elle ne se reconnaissait plus ?

Rouvrant doucement les yeux, elle sentit de l’air frais lui ébouriffer les cheveux… Au moins, les sensations étaient revenues, c’était une bonne chose.

*Peut être que tout cela était un rêve… ?*

Ne reconnaissant pas l’endroit où elle se trouvait, elle se mit à penser que tout ce qui c’était passé depuis le début n’avait été qu’un mauvais rêve… Peut être avait-elle fait la rencontre de l’homme qu’elle cherchait et qu’elle s’était évanouie suite à une crise ? Dans ce cas, il l’emmenait sûrement à Flanoir afin de la soigner définitivement… Oui, ça ne pouvait être que ça. Mais pourquoi avait-elle si froid ?

La vue de plus en plus nette, quel ne fut pas l’étonnement de Moyashi lorsqu’elle vit qu’elle se trouvait dans les airs. Ses yeux s’écarquillant à la vue des pins qui étaient minuscules vus d’en haut, elle resserra alors son étreinte de peur de tomber.

« Qu’est ce.. ? »

Une migraine infernale vint alors la tourmenter pendant qu’elle se souvenait des événements qui avaient rythmé sa journée… Ainsi, tout avait été réel… Et d’ailleurs, l’homme qui la portait ne pouvait être qu’…

« Irius…»

Sa voix fatiguée en disait long sur son état… Pourtant, elle ne se priva pas de parler, même si cela s'avéra douloureux.

« Pourquoi tu… Il ne fallait pas… je… Tu n’as pas appris à voler et… Dépose-moi, pars. Flanoir se trouve à une centaine de mètres à l’Ouest… Je… »

Rester éveillée était difficile, mais elle devait le faire afin de mettre les choses au clair.

« Je ne veux pas… Merci mais il ne fallait pas… Je… ne… suis… qu’une… idiote. »

Plus aucun mot de ne put sortir de sa bouche. La potion que l’ange venait de lui donner lui avait sûrement sauvé la vie, mais à présent elle avait besoin de repos. Elle ne savait pas où il l’emmenait, elle ne savait pas ce qui allait se passer par la suite… Peut être que l'âme de l'archer avait été corrompue et qu’elle allait servir de sacrifice… Peut être allait-il la déposer dans un coin pour la laisser mourir en paix… Tant de questions tiraillaient l’esprit délirant de la jeune ninja et aucune réponse de vint apaiser ces craintes. Dans l’état où elle se trouvait, tout ce qu’elle pouvait faire était attendre…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [~ Connected Fates ~][Pv: Irius]   

Revenir en haut Aller en bas
 
[~ Connected Fates ~][Pv: Irius]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Calisss pas de GM Connected
» FIRE EMBLEM FATES
» NHL 13
» NHL 13 Xbox 360
» Nhl 14 Overall tips

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
*¤* Mythes of Tales - RP *¤* :: La caverne de glace-
Sauter vers: